On a tous envie d’une vie dans laquelle on est épanoui, heureux de se lever le matin, content des loisirs que l’on se crée, grandi par des relations qui nous motivent. Pourtant, on reste dans une vie dans laquelle on se bloque. On reste dans sa zone de confort.

On reste dans une prison dorée dans laquelle on n’accomplit plus rien, on reste dans un travail qui ne nous convient plus par peur du changement. Qu’est-ce qui provoque ses peurs? Qu’est-ce qui nous oblige à rester dans une situation inconfortable ?

Aujourd’hui, je vais vous donner ma meilleure astuce pour ne pas se bloquer. Pour éviter de stagner dans des eaux troubles. Je vous propose plutôt de vous créer des situations que vous avez envie de vivre.

Créez-vous des relations qui vous épanouissent, avec des personnes qui poussent vers le haut et non des proches qui vous tirent vers le bas. Des moments agréables à vivre, des loisirs qui vous font du bien.

Un travail dans lequel vous êtes bien même si toutes les tâches ne vous plaisent pas. Vous arrivez à gérer les actions à mener sans vous sentir étouffé par votre hiérarchie ou vos collègues.

Bref, je vous propose de ne plus vous bloquer et d’arriver à vous sortir de vos situations inconfortables !

Pourquoi ne pas rester bloqué

  • s’offrir un travail qui nous rend heureux
  • partager des moments ensemble
  • ne pas rester dans une routine monotone
  • devenir acteur de sa vie
  • rendre sa vie pleine d’aventures

S’offrir un travail qui nous rend heureux

Même si votre travail vous demande du stress et que vous travaillez sous la pression de votre hiérarchie, rien ne vous empêche de l’apprécier.

En effet, en apprenant à devenir un bon stressé, vous gérez mieux vos tâches urgentes et même celles qui deviennent répétitives. Dans mon ancien travail, je me souviens que chaque changement est inconfortable pour tout le monde.

J’ai pu voir certains collègues appréhender les changements. L’inconfort allait jusqu’à en voir chaque nouveauté comme catastrophique. Voici les phrases que j’ai pu entendre :

  • Que va-t-il se passer encore ?
  • De toute façon, tout va redevenir comme avant !
  • Ils parlent, ils parlent mais rien ne se passe !
  • On verra bien…

Qu’y a-t-il de positif dans ces différents exemples ? Malheureusement, rien. Pourquoi rester dans une ambiance aussi morose ? Pourquoi s’offrir autant de mal-être ?

Aujourd’hui, je n’arrive plus à le comprendre. Et pourtant, j’ai été dans la même situation. Et voici comment je répondais à cette question : Pourquoi ne pas changer ?

Tout simplement parce que j’ai la sécurité de l’emploi, je connais mon travail, je connais mes collègues,… Si je change, je peux trouver pire, être moins bien payé, avoir de moins bonnes relations,…

L’inconnu me faisait peur. Je voyais d’un mauvais œil le changement. Pourquoi ne me suis-je pas dit : ailleurs c’est mieux. Il y a toujours du bon dans le nouveau !

Un déclic s’est fait au moment où je n’ai pas été travaillé pendant plusieurs mois. C’est là où je me suis rendu compte que mon travail ne m’apportait plus rien.

Ne vaut-il pas mieux s’offrir un travail qui nous rend heureux ?

Partager des moments ensemble

SOsez bouger veut dire que vous allez parfois passer des moments d’inconforts car vous allez vers l’inconnu. Celui-ci fait peur parce qu’on ne sait pas où on met les pieds.

Rappelez-vous des moments difficiles que vous avez vécu, que ce soit au travail ou avec vos proches. Souvenez-vous de l’entraide qui a pu exister à cet instant. Vous avez partagé un moment ensemble et ceci reste gravé dans votre mémoire.

Voici un exemple qui a permis de resserrer un couple : ils ont vécu un moment difficile, douloureux qui les a mis dans une situation stressante. Leur couple aurait pu voler en éclat et pourtant leurs liens se sont soudés encore plus qu’avant.

Lors d’un rapport non protégé, la femme du couple apprend qu’elle est enceinte. Malheureusement, ce couple ne peut pas garder l’enfant. Malgré leurs réflexions, la solution est simple et lourde de conséquences.

Ils ont vécu ensemble une interruption de grossesse. Cela veut dire qu’ils ont dû traverser un service de maternité à plusieurs reprises ce qui est des plus culpabilisant. Ils ont suivi un protocole complexe et une intervention chirurgicale.

Cette situation désagréable aurait pu conduire à une séparation. Aujourd’hui, ce couple est des plus heureux et des plus soudé. Ils ont réussi cette épreuve et en sont ressorti plus fort.

Ne pas rester dans une routine monotone

Rester dans sa zone de confort veut dire rester dans une routine monotone. Vous savez que vous n’aimez plus votre travail, votre lieu de vie, vos relations,… Bref, il y a quelque chose que vous ne voulez plus mais vous faites avec.

Je vous invite à vivre des journées extraordinaires plutôt que des jours qui se répètent et qui ne vous apportent rien.

La routine dans laquelle vous buvez le même café qui vous brûle l’estomac, le même trajet désagréable, le transport que vous détestez par dessus tout mais vous n’avez pas le choix. Eh bien si, apprenez que vous avez toujours le choix, devenez acteur de votre propre vie, ne la subissez plus.

Ne vivez plus les mêmes soirées devant les mêmes séries que vous repassez en boucle en attendant la nouvelle saison. Apprenez à vous créer des soirées formidables pendant lesquelles vous vous amusez, vous vous détendez ou vous prenez soin de vous.

Devenir acteur de sa vie

Changer ce qui ne vous plaît plus vous amène à devenir acteur de votre propre vie. Vous ne subissez plus ce que vous vivez à chaque instant. Bien au contraire, c’est vous le chef d’orchestre.

Autrement dit, c’est vous qui menez la danse. Vous choisissez votre travail, vos relations, votre quotidien,… Bref, vous êtes maître de la situation et vous apprenez à être à 100% responsable de vos actes.

Lorsque vous êtes acteur, vous avez la responsabilité de tout ce qui peut vous arrivez. Cela veut dire que vous apprenez à corriger certains de vos comportements néfastes. En effet, si vous êtes amené à agir de façon délibérée, j’entends par là une colère incontrôlée, vous en assumez les conséquences.

Je ne veux pas dire qu’il ne faut rien tenter par peur de vos réactions. Bien au contraire, je vous propose d’aller au bout du processus. Si vous vous dites “je veux quitter mon emploi”, et que vous entreprenez les démarches pour partir, allez au bout.

Ne restez surtout pas dans une situation ou un lieu qui vous est insupportable. Rien n’en sortira. Osez bouger pour vous offrir le meilleur.

Rendre sa vie pleines d’aventures

Apprendre à bouger, oser tenter de nouvelle aventures vous permet d’avoir une vie remplie d’expériences, de connaissances et d’apprentissages. N’est-il pas satisfaisant d’avoir pleins d’anecdotes à raconter, des souvenirs formidables plutôt que de se rendre compte que l’on a une vie sans piment?

Vous savez, à chaque fois que j’entends un ancien expatrié me parler du pays dans lequel il a vécu, je me rends compte que la personne sourit, elle est heureuse de cette magnifique aventure.

J’écoute avec attention ce que la personne me raconte : les gens qu’elle a pu rencontrer, des leçons qu’elle a pu en tirer, les découvertes de régions, de plats typiques, des traditions,… Ces personnes ont appris à vivre dans un pays dans lequel ils ne connaissaient pas grand chose finalement.

Tous ceux que j’ai pu entendre en parle avec ce même sourire. Personne n’a regretté d’avoir vécu ailleurs et tous m’ont dit la même chose “au début, c’était difficile”. C’est incroyable de sourire, voire même de regretter ces moments pendant lesquels ça a été dur.

Rendez-vous compte, regretter des moments difficiles, comment est-ce possible ? Eh bien, parce qu’ils se sont senti vivants, soudés et ils ont appris. Voici quelques exemples : “on a eu des problèmes de logement”, “on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas tel met”, “il n’y a pas d’aide”, “personne pour nous aider à traduire un document administratif”.

Aujourd’hui, après être rentré de ce voyage, ils me disent tous la même chose : “je veux y retourner !” Vous allez me dire que le changement est grand dans ce cas. Oui et cela a rendu leurs vies pleines d’aventures et aucun ne l’a regretté.

C’est marrant mais je me rend compte que l’on a peur du changement mais tout changement que l’on a vécu a été bénéfique.

Les 3 étapes pour arriver à bouger

  • prenez le temps de la réflexion
  • devenez acteur de votre vie
  • apprenez à changer en douceur

Prenez le temps de la réflexion

La première étape est de prendre le temps de la réflexion et de vous poser cette question : Est-ce que je suis satisfait de ma vie ?

Pensez à tous les aspects de votre vie : personnel, professionnel, relationnel,… En êtes-vous satisfait ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ?

Je vous propose quelques questions pour vous aiguiller :

  • Qu’est-ce qui fait que vous n’aimez pas cette partie ?
  • Qu’en pensez-vous ?
  • Qu’est-ce qui vous marque ?
  • Que ressentez-vous ?

Prenez au moins 10 minutes et voyez chaque aspect de votre vie en répondant à ces différentes questions ci-dessus.

Devenez acteur de votre vie

La deuxième étape est de devenir acteur de votre vie c’est-à-dire que vous allez apprendre à gérer votre vie sans la laisser au sort de votre destinée. Mais comment faire ?

Commencez d’abord par devenir 100% responsable, cela veut dire que tout ce qui vous arrive devient de votre fait. Si vous avez échoué vos études, ne remettez pas la faute sur tel professeur, telle école mais sur vous, vous vous êtes bloqué tout seul.

Si vous faites un travail qui ne vous convient pas c’est de votre faute et pas celle de votre manager. C’est vous qui prenez les décisions pour vous et personne d’autre. Vous choisissez la situation dans laquelle vous êtes.

Vous choisissez consciemment ce que vous vivez !

Lorsque vous lisez votre horoscope, qu’est-ce qui se passe ? Vous faites confiance à celui-ci, un article lu dans un magazine. Et il va conditionner toute votre journée, ne voudriez-vous pas suivre la route que vous avez dessiné ?

Rendez-vous compte que toutes les influences que vous avez et supprimez-les, à moins qu’elle ne soient positives et qu’elles vous apportent quelque chose.

Apprenez à changer en douceur

La troisième étape consiste à changer en douceur. Cela signifie que vous allez agir par étape. Ne bouleversez pas tout votre système cela ne servira à rien et vous allez vous retrouver à nouveau dans votre vie actuelle. Ce n’est pas le but.

Changer en douceur veut dire que vous allez modifier votre quotidien petit à petit. Commencez par supprimer une chose désagréable, quelque chose que vous ne voulez plus faire. Si ce n’est pas nécessaire changez-la.

Je prends l’exemple du ménage. Si cela en devient insurmontable à vos yeux, prenez une femme de ménage ! Certes, il faut la payer. Organisez-vous pour le faire occasionnellement, cela vous libère l’esprit.

C’est à vous de mettre en place les changements. Trouvez des excuses pour ne pas le faire ne vous aidera pas. Si vous voulez obtenir quelque chose, vous devez agir et faire ce qui doit être fait.

Ma meilleure astuce

Celle-ci consiste à se rappeler une phrase simple. Elle doit être sous vos yeux en permanence. Elle permet de se motiver et de positiver à chaque étape du processus. C’est ma meilleure astuce, celle que j’applique au quotidien.

Ces quelques mots qui sont dans un coin dans ma tête me rappelle que je vais toujours aller au bout de mon parcours. Et peu importe le nombre de bâtons dans les roues que j’aurai. J’irai jusqu’à l’atteinte de mon objectif.

Voici une phrase qui va vous faire relativiser, prendre du recul et surtout vous donner un bon coup de fouet pour tout ce que vous allez entreprendre.

il n’y a pas d’échec mais que des leçons

Cela veut dire que toute situation va vous apporter quelque chose, elle va vous apprendre au moins une information que vous n’aviez pas.

Conclusion

Vous avez désormais les 3 étapes pour sortir de votre zone de confort : prendre le temps de la réflexion, devenir acteur de sa vie et apprendre à changer en douceur. Vous avez, également, une astuce pour vous permettre de toujours sortir vainqueur de toute épreuve.

Dans tout ce que vous allez entreprendre, vous allez apprendre, relativiser et vous ne verrez plus d’échec.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.