L’intuition n’est pas souvent prise en compte dans nos prises de décisions ou en tout cas on ne comprend pas bien comment elle fonctionne. Alors comment développer son intuition et en tirer tous les bénéfices ?

Est-ce que je dois écouter ce ressenti ou mes émotions sont-elles trop impliquées dans ma prise de décision ?

On a tendance à vouloir agir en rationalisant, en se rassurant par la logique, on réfléchit selon les chiffres et pas selon nos émotions… Enfin c’est ce qu’on aimerait. Il arrive que l’on ait posé toute notre réflexion, mais au dernier moment, on change d’avis pour X ou Y raison.

On laisse parler les émotions. Parfois on regrette ce choix et on aurait voulu se fier à sa logique. Nous avons 2 cerveaux et il faut apprendre à l’utiliser à bon escient. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi et comment suivre son intuition.

L’intuition vous dicte en quelque sorte. Elle vous donne l’action à mener, le choix à faire. Évidemment, celle-ci se travaille et je vais vous expliquer un peu plus loin comment l’entretenir. Ne vous êtes-vous jamais dit : « je l’avais senti je le savais » ?

Combien de fois avez-vous regretté de ne pas avoir écouté cette petite voix qui vous disait quoi faire ? Beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte et affectent notre prise de décision. Mais aujourd’hui, vous allez savoir comment faire vos choix grâce à votre petite voix intérieure.

Pourquoi exercer son intuition ?

  • Prendre des décisions efficacement     
  • Éviter l’influence des paramètres
  • Agir en pleine conscience  

Prendre des décisions efficacement

La première raison d’utiliser son intuition est votre faculté à prendre des décisions qui soient efficaces. En effet, lorsque l’on écoute cette petite voix intérieure, on comprend le message et on suit cette intuition qui nous guide.

Non seulement vous agissez en pleine conscience, mais en plus vous savez que la décision prise est la bonne. Vous ne tergiversez pas, vous agissez en étant sûr de vous. Évidemment ceci nécessite d’avoir confiance en soi et de s’écouter.

Il y a quelques années, Anne devait se rendre à un rendez-vous important. Pourtant, elle sentait que quelque chose clochait. Elle sentait qu’elle ne devait pas y aller, mais vu qu’elle ne comprenait pas pourquoi et qu’elle se sentait parano de pensée de cette manière, elle s’est rendue à son rendez-vous.

Elle a vécu une expérience traumatisante : une agression. La personne lui ayant donné ce rendez-vous a atteint à son intégrité. Elle a craint pour sa vie et a réussi à s’enfuir. À votre avis, que fait-elle aujourd’hui ? Elle s’écoute !

Même si on ne comprend pas toujours pourquoi le corps nous signale une information, il faut l’écouter. Dans ce cas, Anne l’avait sentie et elle a foncé droit dans le mur. Elle a manqué de confiance en elle et sans une explication logique, elle a écarté ce ressenti si important.

Éviter l’influence des paramètres

Le fait de suivre son intuition et de la comprendre évite de se laisser influencer par différents paramètres. Ceux-ci vous empêchent de prendre des décisions ou de faire des choix cohérents. Je parle de croyances limitantes.

Les croyances limitantes sont construites par notre expérience, notre éducation et notre enfance. Ces croyances influencent toute notre vie. Par exemple, si je suis persuadé que « je ne peux faire confiance à personne », vous en serez incapable.

Pourquoi ? Parce que sans vous connaître, vous allez répéter les mêmes schémas, les mêmes scénarios toute votre vie. À partir du moment où vous connaissez votre fonctionnement, vous savez réagir en fonction de celui-ci sans vous laisser emporter par une vague de tristesse ou d’inaptitude.

Certains se laissent à croire à une force supérieure nous poussant à faire face à une situation. Chacun ses croyances à partir du moment où vous vivez en harmonie et que chaque situation est une opportunité pour vous !

Certains se diront : « Je ne fais pas cette action parce que je sens que je ne vais pas réussir » ils sentent l’échec. Ce n’est pas l’intuition que la personne ressent, mais simplement un manque de confiance en soi.

Agir en pleine conscience

Le fait de pouvoir utiliser son intuition vous permet de comprendre comment vous fonctionnez et de prendre confiance en vous. Il s’agit là d’un cercle vertueux. Plus vous vivez d’expériences diverses, plus vous développez votre intuition et plus vous aurez confiance en vous.

Vos prenez conscience de vos ressentis, de votre fil de pensées. En bref, vous voyez clair et vous pouvez agir simplement sans vous laisser porter par une force surhumaine qui vous dicterait. Agir en pleine conscience, en pleine possession de ses moyens.

Comment développer son intuition

  • Se constituer une expérience solide
  • Apprendre de ses erreurs
  • Lâcher prise
  • Apprendre à s’écouter
  • Se faire confiance

Se constituer une expérience solide

Plus vous allez vivre des expériences (surtout elles sont diverses) plus votre intuition se renforcera. C’est comme si vous aviez un programme dans le cerveau qui analysait ce que vous avez déjà vécu et qu’il vous envoyait un message d’alerte en disant : « attention, il se passe ça ».

L’intérêt est que vous pouvez faire confiance à votre cerveau qui sait très bien comment observer et tenir compte des informations. Même si vous ne l’avez pas toujours écouté, après réflexion vous vous dites « je le savais, je l’ai sentie . Si l’expérience se renouvelle, les alertes seront présentes et pourront vous guider.

Vous comprenez le message et vous agissez en fonction de cette alerte émise par votre cerveau. Vivez donc le plus d’expériences possible pour la construire et la faire vivre.   

Apprendre de ses erreurs

Afin de pouvoir évoluer et se fier à son intuition, il faut revenir sur les actions passées. C’est-à-dire tirer une leçon pour en apprendre. Ce n’est pas toujours simple de revenir sur notre vécu. Mais c’est indispensable pour évoluer.

Apprenez de vos erreurs pour ne pas les reproduire. Si vous refaites toujours la même erreur, c’est que vous n’avez pas pris le temps de vous poser et de réfléchir à ce qu’il s’était passé. Je prends l’exemple simple d’une recette de cuisine.

À chaque fois, vous ratez la cuisson. Vous avez tenté pleins de manières différentes selon vous, mais le résultat est identique. Allez-vous continuer longtemps à tester sans réfléchir ? Il est probable que la cuisson échouée parce que vous chauffez toujours trop fort le four.

Mais sans revenir sur ces étapes, impossible de s’en rendre compte à moins que quelqu’un vous le fasse remarquer. Je vous invite donc à prendre le temps de réfléchir pour avancer et ne plus refaire les mêmes erreurs.   

La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.

Albert Einstein

Lâcher prise  

Dans cette société, nous avons pour habitude de vouloir tout contrôler. Nous cherchons à maîtriser notre environnement. Du réveil au coucher, nous voulons contrôler nos émotions, nos réactions, notre travail, le temps qu’il fait dehors…

Vous ne pouvez pas tout contrôler ! Il va donc falloir apprendre à lâcher prise. Facile à dire. Voilà pourquoi je vous invite à commencer par ceci : apprenez à accepter les faits que vous ne pouvez pas contrôler.

La météo par exemple, vous ne pouvez pas la contrôler. Inutile de vous flageller parce que vous n’avez pas pris de parapluie ou de maudire le ciel parce qu’il pleut. Même chose dans votre travail, tous les paramètres ne dépendent pas de vous.

Apprendre à s’écouter

Pour développer votre intuition, vous devez apprendre à écouter votre corps. Détectez les alertes et tous les signaux qu’il peut vous envoyer. Si nous avons l’habitude de faire taire notre corps pour qu’il évite de nous perturber dans notre quotidien intense, il va falloir inverser la tendance.

Commencez par écouter votre respiration, votre cœur, prenez conscience de vos pensées. Chaque jour, prenez quelques minutes pour vous écouter respirer en plaçant une main sur votre ventre, apprenez chaque jour à vous reconnecter à votre corps.

Au fur et à mesure du temps vous allez prendre conscience de tous vos ressentis et des alarmes qui peuvent s’allumer dans votre cerveau. Ces signaux sont importants, car ils vous disent ce qui se passe en vous et à l’extérieur.

Se faire confiance

Pour utiliser son intuition à son plein potentiel, il faut vous faire confiance. Arriver à vous persuader que vous pouvez le faire et que vous avez raison de vous écouter. La plupart d’entre nous ne se font pas confiance.

Que ce soit à cause de l’entourage, d’un traumatisme ou encore les expériences, notre confiance se construit autour de notre vécu. Ajoutez à cela des pensées négatives et vous avez gagné le cercle vicieux de la confiance.

Bien sûr, la tendance peut s’inverser et vous pouvez retrouver confiance en vous. Commencez par changer d’état d’esprit et remplir celui-ci de pensées positives à votre égard. Même s’il vous faudra un peu de temps, votre vie n’en sera que meilleure.

En changeant d’état d’esprit, vous allez oser passer à l’action. Commencez par des petites actions et vous féliciter pour les avoir tentées voire réussies. Comprenez aussi que l’échec n’est pas une fin en soi.

L’échec fait partie de l’apprentissage et vous permet donc d’en tirer des leçons. Ceci vous conduira à l’amélioration de vos relations. Et vous avez un cercle de la réussite.   

Passez à l’action !

Fiez-vous à votre intuition et laissez-la-vous guider. Rappelez-vous que plus aurez d’expériences, plus elles seront diverses et plus votre intuition sera développée. Je vous invite à prendre confiance en vous, armez-vous de pensées positives et osez !

Je terminerai par cette citation pour vous booster à agir dès aujourd’hui :

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles

Sénèque

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.