L’estime de soi est l’indispensable pour mener une vie enrichissante. En effet, si vous ne vous aimez pas comment apprécier les gens autour de vous ? Comment apprécier votre vie ? On ne peut pas. Voilà pourquoi je vais vous donner quelques astuces simples à mettre en application dès maintenant.

Vous êtes vous déjà senti en pleine forme ? Rappelez-vous votre vision du monde à ce moment-là. Tout va bien, le temps est parfait, qu’il neige ou qu’il fasse beau, votre travail fonctionne super bien et tout le monde autour de vous vous apprécie, pas vrai ? Vous pourriez soulever des montagnes.

Et quand vous êtes au plus bas, la création du trou noir se crée. Le temps est pourri, tous vos amis vous tournent le dos au moment où vous avez le plus besoin d’eux, rien ne fonctionne correctement dans votre travail. Bref, votre monde s’effondre avec vous.

Caroline   

Caroline n’a jamais eu la moindre estime pour elle. Elle se dénigre en permanence, elle pense qu’elle est nulle, laide et trop vieille pour se corriger. Comment ose-t-elle se regarder dans le miroir avec un tel portrait sinistre ?

C’est simple, elle ne peut pas. Puisque son estime d’elle est faible, elle pense mériter seulement le mépris des autres. Elle se rabaisse donc. Elle tente pourtant d’aider tout le monde autour d’elle. De préférence des personnes sans revenu parfois délinquantes.

Qu’y gagne-t-elle ? Rien, tous profitent d’elle. Malgré que sa famille essaie de l’aider, impossible pour elle de reprendre confiance.

Pour retrouver votre estime de vous-même, je vais vous donner quelques conseils simples à appliquer pour éviter ce type de situation.

Pourquoi l’estime de soi est importante

  • Bien-être
  • La perception des autres
  • Les prises de décisions
  • L’apprentissage
  • Se réaliser                            

Bien-être

Tout d’abord, l’estime de soi est importante, car il vous permet de vous sentir bien dans vos baskets ! C’est aussi simple que cela, si vous vous sentez bien, tout va bien pour vous ! En vous sentant en pleine forme, vous voyez le monde d’une autre manière.

En effet, vous ne pouvez réaliser vos projets qu’en étant au meilleur de votre forme. Commencez par vous sentir tel un superhéros et vous agirez en tant que tel !

La perception des autres

Si vous avez une bonne opinion de vous-même, personne ne peut démonter cette image, car le plus important est ce que l’on pense de nous-mêmes et pas ce que les autres pensent de nous.

Pensez-y un moment, le fait que votre voisine ne vous apprécie pas a-t-il un impact sur vous ? Non ! Le principal est comment je me vois, quelle est la perception de moi-même. En revanche, vous pouvez très bien relever l’estime des autres.

En effet, si vous avez confiance en vous, vous pouvez avoir confiance aux autres et surtout leur montrer qu’ils sont un potentiel auquel ils n’avaient même pas pensé. Ainsi, il se voit d’une autre manière. Vous avez influencé leur propre perception.

Dans ce cas-ci c’est positif. Par exemple, dans le cadre du travail, un de vos chefs vient vous voir et vous annonce que votre travail est sensationnel, que vous avez une bonne réflexion et que l’entreprise ne pourrait pas se passer de vous. Comment vous vous sentez ? Plutôt bien.

La prise de décisions     

Si vous avez une faible estime de vous-même, chaque prise de décision est capitale et surtout catastrophique dans ses résultats. En effet, si vous avez échoué, vous vous dites que vous n’êtes pas capable et que vous auriez dû vous abstenir.

Alors qu’avec une bonne estime de soi, peu importe la prise de décision, on est convaincu que l’on trouvera toujours une solution. Finalement, la prise de décision n’est pas quelque chose de capital.

L’apprentissage  

Lorsque vous avez une faible estime de vous-même, chaque échec vous assomme un peu plus. Vous vous dites que vous n’auriez pas dû tenter telle activité, telle étude, tel métier. C’est un cercle vicieux, car plus vous avez d’échecs plus votre estime baisse et plus vous tentez plus le risque est grand.

Alors vous ne tentez rien laissant votre estime rester aussi petite que possible. Une haute estime de vous permet de prendre des risques et de faire des erreurs. Mais vous ne connaissez pas le mot échec, pas parce que tout vous réussi, mais parce que vous avez compris qu’il n’y que des apprentissages.

Se réaliser

C’est le dernier échelon de la pyramide de Maslow, il s’agit de nos besoins. Cette pyramide commence par les besoins physiologiques, c’est-à-dire notre besoin de boire et de s’alimenter. Sans avoir mangé et bu, vous ne pouvez pas passer à l’étape supérieure. En fait, lorsque vous avez faim, toute votre énergie est concentrée au fait de s’alimenter et rien d’autre.

Une fois ce besoin rempli, on passe au suivant. Le deuxième échelon est le besoin de sécurité. Si vous vous sentez en sécurité, vous pouvez avancer. Parlons argent tout simplement. Je vous donne un exemple : si j’ai 2 000 euros sur mon compte je me sens en sécurité. Si j’ai moins, toute mon énergie est concentrée sur ce besoin.

Elle se poursuit par le besoin d’appartenance. Il est capital pour tout être humain de construire des relations. Nous avons besoin d’être entourés, aimés, affectionnés. Dès le plus jeune âge, nous sommes entourés par notre famille. Dès que l’on peut, on rencontre d’autres personnes comme d’autres enfants de notre âge dans un parc. Et ainsi de suite.

Le besoin suivant est l’estime de soi. Maintenant que j’ai rempli mes besoins physiologiques, de sécurité et d’appartenance, je pense à moi. Quelle opinion ai-je de moi-même ? Est-ce que je me trouve beau/belle, intelligent(e), capable de tout réussir. Si, j’ai confiance en moi alors je passe à la dernière étape qui est le besoin de se réaliser.

Je peux enfin accomplir des choses, je peux créer, construire… Je donne un sens à ma vie. Je participe à la création d’une entreprise, je fais du bénévolat, j’aide les autres… Bref, je laisse une trace.

Comment renforcer l’estime de soi

  • S’aimer
  • Souriez
  • Félicitez-vous
  • La gratitude
  • Faites-vous confiance

S’aimer

La première étape pour renforcer l’estime de soi est le fait de s’aimer, tout simplement. Aimez-vous pour ce que vous êtes. Aimez-vous pour vos forces et vos faiblesses. Aimez-vous pour votre histoire.

Je vous invite, tous les matins à vous regarder dans le miroir et vous dire : « je suis exceptionnel (le) et je peux tout réussir. Je vais prendre de bonnes décisions aujourd’hui et même si j’en prends de mauvaises, je trouverai la solution. Je suis parfait(e) et je m’aime ». Faites-vous un Hight Five !

Dans la journée, quand vous vous sentez faible parce que vous avez la sensation d’avoir échoué, redressez-vous ! Et dites-vous ceci : « je n’ai pas échoué, j’ai trouvé une solution qui ne fonctionne pas. Je sais que je vais réussir parce que je suis formidable ».

Le soir, Hight five ! Vous avez appris des leçons aujourd’hui. Aimez-vous encore plus. Dites-vous que vous êtes le/la meilleur(e).

Souriez    

La deuxième étape est le fait de sourire ! Souriez parce que vous venez de découvrir que vous êtes formidable ! Le sourire à un impact très important sur votre bien-être, je ne vous apprends rien jusque-là.

Pendant la journée, redressez-vous et sourire ! Voyez-vous comme un faiseur de solutions, un maître de la décision, un héros qui réussit tout !

Souriez-vous et souriez aux autres. Quand vous regardez un bébé qui rit ça vous faire rire aussi, pas vrai ? Faites de même ! Souriez aux autres pour les faire sourire à leur tour, partagez votre bonne humeur.

Plus vous allez sourire, plus vous allez vous sentir bien. Testez, c’est approuvé !

Félicitez-vous !

Voici la troisième étape : se féliciter. Vous avez réussi quelque chose aujourd’hui ? Alors, félicitez-vous ! Surtout pour de petites choses. Un petit pas vers la victoire est une victoire alors ne minimisez pas vos succès.

Vous avez réussi à cuire des pâtes al dente alors que vous n’avez jamais réussi auparavant ? Félicitez-vous ! Vous avez réussi à plier une lettre correctement ? Bravo à vous. Tous vos succès doivent être récompensés.

En France, nous avons cette capacité à nous dire qu’un succès n’est pas si terrible que ça. Si on voit un athlète gagner une course, on se dit qu’il s’est entraîné pour et donc ce n’est pas une surprise qu’il réussisse. Inversez la tendance et félicitez-vous !

La gratitude

L’étape suivante pour renforcer l’estime de soi est la gratitude. Remerciez le ciel de pouvoir vous lever chaque matin parce que vous avez deux jambes, deux bras, vous pouvez vous exprimer sans difficulté… Identifiez tous vos points positifs et dites merci !

Chaque matin, je me dis que ma vie est formidable, que tout va bien et que je vais tout réussir. Merci, car je peux respirer sans difficulté, je n’ai pas de maladie et je peux aller où bon me semble grâce à mes deux jambes.

Je vous invite à faire pareil : trouvez ce qui vous fera vous lever en pleine forme. Détectez toutes vos forces, votre famille, votre corps, votre mental… Tout ce qui vous booste à vous lever.

Faites-vous confiance

La dernière étape pour renforcer l’estime de soi est de se faire confiance. Comme je l’ai dit un peu plus haut, peu importe les décisions que vous allez prendre, vous aurez toujours une solution.

N’ayez pas peur de tomber, vous savez vous relever. N’ayez pas peur des risques, car tout ce que vous faites est couronné de succès. Vous avez en vous toutes les solutions pour réussir alors faites-vous confiance.  

Si vous souhaitez aller plus loin suivez ce lien, il vous conduira vers des articles intéressants sur le sujet 🙂

Mes conseils

  • Se connaître
  • Les réactions
  • S’accepter
  • Vérifiez vos besoins

Se connaître

Apprenez à vous connaître et à vous accepter tel que vous êtes. On a souvent tendance à agir pour plaire aux autres et c’est bien normal. Mais savez-vous qui vous êtes vraiment ? Connaissez-vous vos forces et vos faiblesses ?

Posez-vous et apprenez à vous connaître. Qu’est-ce que vous savez faire ? Quelles sont vos capacités ? Je vous invite à prendre une feuille et un stylo et de noter toutes vos forces même si elles vous paraissent anodines, notez toutes vos forces.

Elles sont importantes et si vous ne les connaissez pas toutes, demandez à votre entourage. Ils ont sûrement détecté des forces dont vous ne soupçonniez même pas l’existence.

Les réactions

Quelles sont vos réactions ? Vous êtes plutôt impulsif (ve) ou calme ? Vous êtes réfléchi ou vous foncez tête baissée ? Émotif (ve) ou pas ? Faites avec vos réactions et n’essayez pas de cacher qui vous êtes.

Être émotif est une force et ne pas l’être l’est aussi ! L’important n’est pas que vos réactions soient bonnes ou mauvaises, mais vous sachiez comment vous réagissez. Ainsi, vous acceptez ce que vous dites ou ce que vous faites.

S’accepter

Apprenez à vous accepter tel que vous êtes. Acceptez vos forces, vos faiblesses, vos réactions, vos émotions, acceptez-vous ! Vous n’êtes pas un être mauvais parce que vous avez mal agi à un moment de votre vie.

Vous n’êtes pas condamné parce que vous avez pris une mauvaise décision. Acceptez-la et trouvez une solution. Acceptez votre passé (de toute façon vous ne pouvez pas revenir en arrière).

Vérifiez vos besoins

Si vous avez tenté toutes les étapes, mais que rien ne fonctionne, vérifiez que tous vos besoins précédents soient comblés ! C’est peut-être cela qui vous bloque ! Avez-vous comblé votre besoin de sécurité et d’appartenance ?

Allez-y étape par étape, laissez-vous le temps. Digérez toutes ces informations et prenez le temps de les mettre en pratique. Cela ne se fera pas en 15 minutes ! La patience sera votre meilleure alliée. Gardez le courage avec vous et avancez tranquillement.   

Conclusion

Vous avez désormais toutes les étapes et tous mes conseils pour renforcer votre estime alors mettez-les en pratique dès aujourd’hui pour vous accepter et apprendre à vous aimer. En espérant que cet article aura pu vous aider.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.