Voyons aujourd’hui pourquoi vous devez aider les autres autant que possible.

Avez-vous déjà aidé un ami en difficulté ? Avez-vous pu l’épauler dans un moment difficile ? Lorsqu’un de nos proches a besoin d’aide, on répond généralement présent. Du moins, dans la mesure du possible. Souvenez-vous de cet ami qui laissait son appartement se dégrader suite à une rupture amoureuse, qu’avez-vous fait ? Vous l’avez laissé tomber ou vous avez agis ? Bien entendu, vous êtes venu en aide à cet ami qui en avait besoin même s’il ne vous l’a pas demandé.

Nous aussi, nous avons besoin, de temps en temps, que l’on nous remonte le moral. Ce peut être une petite difficulté, on sait que ça va aller mais on a besoin de soutien. Qui n’en aurait pas besoin ? Imaginez un moment de la vie où tout bascule, préférez-vous affronter seul ou être à plusieurs ?

On a besoin les uns des autres pour fonctionner. Les relations sont essentielles à notre bon fonctionnement. Vous en doutez ? Eh bien, posez-vous cette question : Préférez-vous rester seul pendant un an ou passer du temps avec votre famille ou vos amis ?

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de l’importance d’aider les autres, autour de vous. Vous aidez vos proches c’est évident, mais un étranger, vous l’aideriez ? Comment vous comportez-vous face à une personne que vous ne connaissez pas qui vous demande de l’aide ? S’il vous demande son chemin, vous l’aiderez facilement. Et s’il vous demande de l’argent ? Et s’il vous demande du temps ? Comment allez-vous réagir face à quelqu’un que vous ne connaissez pas ?

Qu’est-ce que ça va changer ?

  • Aider l’autre à se sentir mieux
  • Se sentir utile en cas de besoin
  • Pour partager des moments
  • Apprendre à aider n’importe qui
  • Pour franchir un cap

On aide un proche pour qu’il se sente mieux

Il arrive qu’un de nos proches se sente dans une impasse, un tournant de sa vie où il ne sait plus comment réagir. Ses forces le lâchent à ce moment précis. Parfois, de façon instinctive, vous allez soutenir cette personne. Lui remonter le moral comme vous pouvez, le faire changer d’humeur, lui faire penser à autre chose,…

Vous êtes là pour cette personne et vous souhaitez qu’elle aille mieux. Vous allez faire le maximum pour lui venir en aide et pour qu’une fois que vous prenez congé, vous savez cette personne en meilleur état.

Aider l’autre vous permet de vous sentir utile

En effet, même si votre proche ne vous l’a pas demandé, vous lui êtes venu en aide et cela vous rassure de l’avoir laissé plus détendu. En tout cas, cette personne se sent mieux grâce à vous.

Nous avons ce besoin, se sentir utile, se sentir exister et savoir que l’on peut compter sur vous. N’est-ce pas gratifiant quand vous entendez un ou un(e) ami(e) dire de vous : « Ah ouais, on peut toujours compter sur elle/lui, qu’il pleut ou qu’il vente, elle/il est toujours là ».

Imaginons qu’un de vos amis déménage, bien sûr vous l’aidez à déplacer tous ses cartons, ses meubles. Vous montez 5 étages à pieds plusieurs fois dans la journée pour transporter tout un tas de choses lui appartenant.

Sur le coup, on apprécie mal les 5 étages. Plus tard, en y repensant, on se souvient d’anecdotes qui se sont passés à ce moment-là et on rigole.

Vous partagez des bons moments

Certes, il y a de bons souvenirs et des moins bons. Mais, même dans la douleur vous vous souvenez de la solidarité qui a pu être mené à votre égard ou de celle que vous avez apporté.

Aider de la même façon une personne qui vous est très proche et une personne étrangère vous apporte énormément. Vous connaissez cette légère méfiance quand un inconnu vient vous aborder, vous vous demandez ce qu’il vous veut, que va-t-il vous demander ?

Et pourtant, si vous voyiez cette personne comme un événement positif, comme s’il était proche de vous, quelle serait votre réaction ? Vous allez sourire parce que vous le connaissez et bien sûr tendre le bras à cette personne qui a besoin de vous. Vous avez moins d’appréhension et vous êtes heureux d’avoir apporté quelque chose à ce proche que vous ne connaissiez pas il y a 2 minutes.

Apprenez à aider n’importe qui

Pensez-y un instant, combien de rencontres avez-vous faites par hasard, une personne qui a osez venir vous parler de façon joyeuse, vous racontez une petite blague dans une file d’attente. Cela a rendu l’attente moins pénible n’est-ce pas ? Et si vous faisiez pareil ? Et si vous osiez sourire à un inconnu sans raison.

Certes, les réactions ne seront pas toujours les mêmes car on n’a peu l’habitude de ce genre d’attitude. Vous risquez que certains soient surpris mais vous risquez aussi de faire de belles rencontres.

Passer le cap

Aider une personne qu’elle vous soit connue ou non vous permet de franchir un cap. Vous pensez aux autres et vous évitez d’être centré uniquement sur vous.

Si vous n’avez pas l’habitude d’aider les autres, tentez ! Que risquez-vous ? Un remerciement ? Un refus d’aide ? Vous ne risquez pas grand chose. Partagez votre expérience, vos connaissances et vous verrez que vous pourrez être fier de vous.

Comment aider les autres

  • Offrir son temps   
  • Apprendre à écouter   
  • Apporter des solutions   
  • Relativiser
  • Faire changer d’humeur

Commencez par offrir votre temps aux autres

En leur accordant quelques minutes, quelques heures, vous leur permettez de profiter de vos bons conseils. Pour aider, il n’y a pas d’autre astuce que d’être à 100% avec la personne que vous aidez. Si vous êtes à moitié avec elle, vous l’aidez à moitié.

Pensez-y un moment, si vous racontez une histoire douloureuse à un membre de votre famille et que ce proche vous réponde « oui, oui je vois », ne vous regarde pas et reste les yeux fixés sur son téléphone, comment allez-vous réagir ? On est d’accord, on préfère quelqu’un qui est avec nous et seulement avec nous.

Pour aider une personne, il faut commencer par l’écouter. Utiliser l’écoute active me paraît essentiel pour démarrer un bon dialogue et vraiment pouvoir apporter son aide. Avant de trouver une solution, il faut avant tout savoir ce que l’autre recherche.

Ne partez pas tête baissée en étant sûr de la réponse, vous pourriez commettre une erreur. Laissez votre proche vider son sac, dire ce qu’elle a sur le cœur. Elle sera soulagée et vous cela vous permet de savoir ce que vous pouvez amener comme solution.

Après avoir écouté votre proche, apportez-lui vos solutions. Parfois, on pense avoir tourné un problème dans tous les sens et avoir trouvé toutes les solutions mais elles ne nous conviennent pas. C’est là que vous intervenez : vous apportez un œil nouveau. Et, parfois, une astuce simple comme la pensée inverse par exemple, permet de faire avancer les choses.

Votre ami(e) pense être complètement bloqué et vous lui donné une toute petite astuce à laquelle il n’avait pas pensé qui va littéralement le faire revivre.

Faites relativiser la situation

Si votre ami(e) se sent dépourvu de force aujourd’hui, montrez-lui que demain, elle en aura de nouveau. Faites prendre du recul et vous lui permettrez de voir que l’obstacle gigantesque se transforme en une petite butte où il n’y qu’à lever le pied légèrement pour la franchir. Il est important que votre proche arrive à relativiser. Oui, aujourd’hui, c’est difficile, mais demain la situation va s’améliorer.

Je me souviens avoir voulu obtenir un diplôme. J’ai eu tous les bâtons possibles dans mes roues qui m’empêchais d’arriver à mes fins. Je ne me suis pas arrêté, j’ai été au bout. J’ai voulu arrêter parce que j’avais l’impression de me heurter à un mur, ça n’avançait pas. Mon conjoint, m’a montré tout le travail accompli et cela m’a permis de poursuivre et de l’obtenir malgré tout. Au final, cette difficulté s’est transformée en un challenge réussi.

J’ai pu voir, également, une personne se relever d’une situation très grave. Ce jeune homme de 26 ans a eu un accident de la route. Il a, malheureusement, perdu ses deux bras. Vous me direz c’est une catastrophe. Comment se relever de ce problème ? Comment affronter cet obstacle ?

J’ai été très admirative de voir cet homme s’être relevé de façon magistrale. Savez-vous ce qu’est devenue cette personne ? Il est devenu champion de drift ! Vous allez me dire : « Mais on ne peut pas conduire sans bras ! ». Si pour vous cela paraît impossible, eh bien lui a trouvé une solution. Il se sert de son épaule pour passer les vitesses et un de ses pieds maintien le volant. Astucieux n’est-ce pas ? Il s’appelle Bartek Ostalowski.

Aider vous permet d’apporter de la bonne humeur

Pensez à cette amie qui a eu une déception amoureuse, elle a eu du mal à s’en remettre. Et si, lorsque la situation se présente, vous agissiez de cette façon :

  • relativiser en lui montrant que ce n’était pas la bonne personne
  • lui montrer qu’aujourd’hui, elle est libre d’aller où elle veut, de faire ce qu’elle veut quand elle le veut
  • Prouver qu’elle a appris des choses sur elle et que cela la rend plus forte
  • lui montrer qu’elle trouvera la bonne personne
  • L’inviter à des soirées jeux

Pour aller plus loin

Faire de bénévolat

Adhérez à une association vous permet de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin. Regardez ce qui se fait proche de chez vous et venez offrir de votre temps.

Par exemple, vous pouvez participer à des réunions pendant lesquelles vous partagez vos connaissances, vous lisez aux autres, vous donnez des choses dont vous n’avez plus besoin mais que d’autre trouveront plus que nécessaires. En offrant des vêtements vous permettez de rendre heureux avec peu ! Même chose pour les livres que vous ne lisez plus, offrez-les, ils sont plus que demandés.

Être patient pour ne pas perdre la tête !

Imaginons que l’un de vos proche ne vous écoute pas, il reste buté dans ses idées et ne trouve toujours pas de solution à son problème. Prenez patience, vous avez apporté vos solutions, vous êtes convaincu de leurs efficacité mais pas cette personne.

Laissez-lui le temps de digérer vos informations et revenez vers elle plus tard. Vous êtes dans la lumière, votre ami(e) est dans le noir, laissez-lui ouvrir les yeux petit à petit et suivre le filet de lumière que vous lui offrez.

La persévérance est votre meilleure amie

En effet, si votre proche vous envoie sur les roses aujourd’hui, il aura surement besoin de vous demain. Sachez persévérez en lui amenant vos solutions petit à petit et ne pas lâcher cette personne qui a besoin de vous-même si elle ne vous le dit pas ouvertement. Continuez à lui montrer que tout va s’arranger et vous verrez qu’elle finira par vous croire.

Ne vous acharnez pas !

Si quelqu’un refuse votre aide malgré votre patience et votre persévérance, n’insistez pas. J’ai pu tenter d’aider des amis à multiples reprises et je ne les voyais pas avancer. Ils restaient toujours dans cette même situation embarrassante. Je me suis acharné pour qu’au final, ils en aient marre. Ce n’est pas une solution.

Sachez venir en aide mais si on ne veut pas de vous, tant pis, passez votre route et aidez quelqu’un qui le veut vraiment.

Conclusion

Pour conclure, venir en aide vous demandera du temps, de la persévérance et de la patience. L’écoute sera votre alliée. Mais, même s’il n’est pas toujours évident d’aider une personne dans le besoin, vous en ressortirez grandi, épanoui et vous savez que vous avez pu amener de la bonne humeur à quelqu’un.

Nous avons tous besoin un moment donné de support, soyez ce support et n’attendez pas que l’on vous demande de l’aide car ce n’est pas toujours évident. En effet, on peut se sentir « rabaissé » de demander de l’aide à quelqu’un, comme si on valait moins. Comme si on abandonnait une bataille.

Sachez aider les autres qui n’osent pas vous demander et surtout sachez demandez de l’aide quand vous en avez besoin, ne restez pas dans le doute, dans l’incertitude et dans la solitude !

Aider vous apportera de la joie et vous permettra de vous sentir utile. Rien de mieux que de savoir vos proches prêts à affronter n’importe quel défi, n’est-ce pas ?

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.