Chaque couple à ses disputes, ses engueulades, mais aussi ses joies et ses mystères. On agit tous de la même façon, à tort, sur notre communication : on se tait, laissant se tasser les choses. Du moins, on pense que ça va aller.

Malheureusement, le fait de garder chaque désagrément pour soi ne fait qu’envenimer la situation, laissant la relation se dégrader petit à petit. Un beau jour, on se dispute en ressortant tous les vieux dossiers, on crie, on déverse tout ce qu’on a gardé en soi depuis si longtemps.

Le couple déchiré

Pendant 10 ans, ce couple est resté, aux yeux des autres, le couple parfait. Ils sont beaux, heureux, ça se voit. Ils dansent amoureusement, ils sont attentionnés l’un envers l’autre. Aucune ombre au tableau. Ils projettent de se marier et d’avoir des enfants.

Un jour, une dispute éclate, le ton monte un peu trop. Puis, ils se calment. Ils reprennent leur train-train quotidien. Tout va bien. Quelque temps plus tard, un désaccord entraîne des cris. De plus en plus fort, les assiettes volent.

À force de disputes, le geste de trop arrive. Bien malheureux, mais présent, le silence retentit. D’un coup, tout s’est calmé. « Pardon » dit l’un. L’autre choqué, ne comprend pas ce qui lui arrive.

La goutte d’eau a fait déborder le vase. Un trop-plein d’émotions, d’incompréhension à fait naître une tension tellement forte que les gestes se sont exprimés malgré eux.

Finalement, il arrive que l’on ne sente plus bien au sein de son couple pourtant si bien créé au départ. Alors, comment faire pour éviter ce genre de dispute ? Comment se dire les choses sans que commence la troisième guerre mondiale ?

Je vais vous l’expliquer avec quelques astuces simples et très efficaces.

Pourquoi parler dans un couple ?

  • Éviter de tout garder pour soi
  • Empêcher que la relation ne s’envenime
  • Comprendre l’autre
  • Avoir les bases d’une relation saine
  • Conserver une complicité
  • Se faire confiance

Éviter de tout garder pour soi

Si vous gardez tout pour vous, vous allez accumuler un tas d’informations souvent erronées. On croit avoir vu quelque chose, on l’interprète à sa manière pour se créer un super scénario à la Steven Spielberg.

Cela aurait pu être désamorcé en l’exprimant directement, mais on a préféré le garder pour soi et attendre que cette idée germe et se transforme en mauvaise herbe. Au bout de quelque temps, on sort cette mauvaise herbe et l’autre ne comprend pas ce qui se passe… Ce qui est très énervant.

En parlant de tout, même de toutes petites choses qui vous agacent ou vous tracassent, vous désamorcez la situation, vous vous sentez léger et vous pouvez avancer tranquillement sans cette pensée désagréable.

Empêcher que la relation ne s’envenime        

En communiquant, la relation restera saine. Si vous faites l’inverse, c’est-à-dire, ne rien se dire, tout garder pour vous, vous allez finir par exploser de colère et votre conjoint fera de même. En effet, combien de couples se disputent pendant des heures en ressortant de vieux dossiers

Soyons honnêtes, nous sommes tous passés par là et on pense tous que la faute est de l’autre qui exagère toujours tout. Il s’amuse à sortir des vieux dossiers qui font partie du passé. Pourquoi revenir sur le passé ? Posez-vous la question.

Y a-t-il quelque chose qui n’est pas accepté ? Une rancœur ? Parlez-en une bonne fois pour toutes au lieu d’éviter ce sujet épineux.

Comprendre l’autre     

L’avantage d’une bonne communication est de comprendre l’autre. Vous vous mettez à sa place et vous comprenez ses réactions, ce qu’il ressent. Vous pouvez même aller jusqu’à anticiper ses craintes, ses doutes et les éviter.

Lorsque l’on se sent compris, tout s’apaise et tout va pour le mieux. Pensez à ce moment difficile pendant lequel votre conjoint était présent et que vous n’aviez pas besoin de donner des explications pour exprimer votre ressenti. Il savait ce que vous viviez.

Malheureusement, peu d’entre nous sont devins ! Il est donc capital de se dire les choses pour être compris. Ceci demande un effort : prendre le temps de parler, d’être entendu pour être compris.

Avoir les bases d’une relation saine

Communiquer est la base d’une relation saine dans laquelle vous pouvez vous épanouir pleinement. Vous savez où vous allez, ce que vous voulez et vous savez ce que l’autre vit actuellement. Ainsi, vous pouvez l’accompagner dans ses joies et ses peines.

Se parler sans craindre d’être jugé est capital. En effet, si vous avez peur de parler, vous ne le ferez jamais par peur de la réaction de l’autre. Il faut, donc, pouvoir s’exprimer ouvertement sans crainte.

Vous le savez, une maison construite sans bonnes fondations ne tiendra pas la route longtemps. Il en est de même pour les relations. Sans communication, le couple ne tient pas 10 ans. Il y aura plus de disputes que de partage d’amour.

Construisez-vous une base solide qui n’est pas si compliquée. Il suffit de dire les choses pour éviter de vivre dans un chaos permanent.

Conserver une complicité   

Qualité non négligeable qu’est la complicité. Au début d’une relation, elle est assez présente pour se dissiper avec le temps. Mais comment conserver cette complicité ? Ces petits regards entendus, pas besoin de se parler pour se comprendre.

On s’en amuse et les autres ne comprennent pas et c’est tant mieux. J’ai pu voir deux personnes avoir le même regard complice au moment de leur mariage et 50 ans après. Plutôt rare n’est-ce pas ?

La clef reste toujours la même, si on sait s’en servir correctement la communication agit comme un désherbant pour votre jardin.

Se faire confiance  

L’une des bases les plus importantes est la confiance au sein du couple. S’il n’y a pas de confiance, la relation ne va nulle part sinon dans un mur. Encore une fois, le fait de pouvoir se dire les choses permet de conserver cette confiance entre vous.

Vous n’avez pas de doute sur l’autre, ni sur ce qu’il fait, ni où il va. Vous savez que vous pouvez vous appuyer sur lui et inversement.

Combien de couples n’ont pas confiance l’un en l’autre ? Combien de personnes vérifient le téléphone de l’autre ? Ses comptes ? Certains iraient jusqu’à pister leur conjoint tel un détective privé. N’est-ce pas digne d’un film ?

Comment communiquer entre nous

  • Prise de conscience
  • Mettre des mots sur des pensées
  • Écouter activement
  • S’exprimer
  • Sans jugement
  • Qu’est-ce qu’on veut ?

Prise de conscience

La première étape pour communiquer efficacement est de prendre conscience. Se rendre compte que l’on communique mal, qu’il y a des incompréhensions sur ce que l’on se dit, l’autre comprend à sa manière ce que vous dites.

À deux, vous allez devoir mettre à plat votre situation. Je vous invite à répondre à deux à ces questions :

  • Qu’est-ce qui ne va pas entre nous ?
  • Dès le réveil commence les scènes de ménage, pourquoi ?
  • Comment en est-on arrivé là ?
  • Est-ce que l’on veut continuer de cette façon ?   

Mettre des mots sur des pensées

La deuxième étape est de mettre des mots sur ce que l’on ressent. Qu’est-ce qui ne va pas ? Comment chacun se sent dans cette relation ? L’objectif est d’exprimer ouvertement ce que l’on ressent sans s’énerver. Chacun doit pouvoir s’exprimer à son tour.

Ce n’est pas évident de mettre des mots sur des ressentis, mais le faire va vous libérer d’un poids.

Prenez le temps de rechercher le mot qui convient le mieux à votre ressenti. Et, surtout pour qu’il soit compris de l’autre. Si cela prend quelques jours, ce n’est pas grave, car vous faites une chose très importante qui va débloquer un nœud.

Écouter activement  

La troisième étape est l’écoute active. C’est la meilleure des techniques pour se parler. En effet, génial en théorie, mais plus compliqué en pratique. Vous allez pourtant y arriver grâce à ces conseils :

  • Ne vous coupez pas la parole, chacun s’exprime jusqu’à la fin de son idée
  • Une information à la fois sinon on se disperse et on ne résout rien
  • Posez des questions pour comprendre l’autre et être certain d’avoir compris le message
  • Ne faites qu’écouter, pas d’autre activité sinon vous allez entendre des parties de conversation
  • Faites l’effort d’écouter l’autre jusqu’au bout même si le sujet vous agace.

S’exprimer     

La quatrième étape consiste à s’exprimer. Dès que vous en ressentez le besoin : exprimez-vous ! Pas à votre meilleure amie, mais à la bonne personne, celle concernée par la situation. En parler à un tiers ne résoudra pas le problème. Ça vous soulagera, certes, mais cela ne résout rien.

J’ai pu voir un couple vivre un moment très difficile, peu en reviennent. Difficile à supporter, cette situation les a mis dans l’embarras. Ils ont vécu une interruption de grossesse. Là où certains couples se déchirent, se frustrent, culpabilisent. Eux, on décide de tout se dire : leurs craintes, leurs ressentis, leurs décisions… Bref, ils parlent ! Ceci a permis de surmonter cette épreuve des plus difficiles et de souder ce couple.

Dans mon couple, on fait pareil : on parle. C’est très difficile d’élever un enfant et on se le dit. On n’a pas peur de dire qu’on en a marre. On dit ce que l’on ressent sur le moment en sachant que l’autre ne va pas s’énerver. Il va prendre l’information et aider l’autre à surmonter ce moment difficile. Parfois, l’un parle et l’autre écoute sans rien dire parce qu’il n’y a rien à dire tout simplement.

Je vous invite à en faire autant : parler, parler et encore parler. Ne pensez pas que c’est une petite chose de rien du tout qui ne sert à rien. Si ça vous mine, ça a le mérite d’être dit. Alors, parlez à votre moitié. Elle n’est pas contre vous, elle est là pour vous soutenir dans tous les moments.

Sans jugement      

L’étape suivante est de pouvoir se dire les choses sans ressentir de jugement. Si votre conjoint vous parle, vous n’avez pas à le juger. Il vous fait confiance, vous l’écoutez alors ne le jugez pas. Laissez-le vous parler ouvertement.

Évitez les : « Tu te rends compte de ce que tu dis ? » L’autre va se refermer et sentira qu’il ne peut pas dire ce qu’il veut. Nous avons tous besoin de dire les choses telles que vous les ressentons. Certes, ce n’est pas simple, mais faites l’exercice.

Avec le temps, vous apprendrez à vous écouter pleinement, sans jugement, sans crainte. Vous n’arriverez plus à comprendre les affrontements de débats politiques qui vous paraîtront sans aucun intérêt puisque personne ne s’écoute parler.

Qu’est-ce qu’on veut ?      

La dernière étape consiste à choisir ce que l’on veut. Rappelez-vous de votre couple au début : quelles étaient vos attentes ? Et, aujourd’hui, quelles sont-elles ? Sachez mettre les choses à plat. Vous attendez peut-être de la passion qu’il n’y a plus. Alors, comment faire pour la retrouver ?

Sachez vous séduire de nouveau pour pimenter votre vie à nouveau. L’important est de se rendre compte qu’un élément de notre vie ne nous convient pas pour rapidement le modifier et l’améliorer. Ainsi, on se crée une relation saine et stable.

Mon astuce

La dernière astuce que je vous donnerai est la suivante : sachez vous garder des moments à vous et rien qu’à vous. Ne serait-ce que quelques minutes tous les jours ou une heure dans la semaine, c’est vous qui décidez ce que vous préférez.

Pour ma part, même si chaque matin est un peu speed, je prends quelques minutes avec mon conjoint. Tous les matins, on a ce rituel de câlins et de compliments. Chacun trouve l’autre merveilleux et on se le dit. Il est évident, et vous le comprendrez parfaitement, que nos réveils sont des plus doux.

Je vous invite à faire de même. Partagez un moment d’amour chaque matin avant de vous lever et vous verrez que, même si vous aviez des pensées bien négatives au départ, la journée va prendre une autre tournure.  

Conclusion

La communication est la base essentielle pour toute relation, pas seulement amoureuse. Vous avez toutes les clefs pour apprendre à le faire. Néanmoins, ce n’est pas toujours évident de s’exprimer. On n’a pas toujours envie, mais faites-le tout de même !

Avec tout mon amour,

Florence Pauly    

Leave a Reply

Your email address will not be published.