Être débutant est un état formidable qui nécessite de ne rien savoir et de tout apprendre. Vous n’êtes plus expert, vous êtes novice. Vous découvrez. Aujourd’hui, je vous apprends comment devenir débutant.

Vous allez partir de zéro et apprendre une activité. Un loisir vous fait envie ? Testez-le ! C’est bien l’objectif : trouver ce qui vous fait envie et de l’apprendre pour le maîtriser. Bien sûr, je parle de loisir donc une activité qui vous fait plaisir et qui vous amuse.

Je ne parle pas de l’apprentissage d’un métier. Pas de pression, pas de stress, pas de résultat attendu. Que du plaisir et du sourire.

La basse    

À l’âge de 16 ans, mon meilleur ami m’annonce qu’il veut créer un groupe de musique. On jouera telle reprise, on fera ci on fera ça. Il était plein d’entrain. Il veut me mettre au chant. Malheureusement pour lui, je suis extrêmement mauvaise. Et, je n’aime pas chanter.

Dans un groupe, il faut un chanteur, un batteur, un guitariste et un bassiste. Il est passé au chant et il venait de découvrir la guitare, un ami jouait dans un orchestre de la batterie, il ne restait plus que la basse. Bon, alors je m’y colle.

N’ayant jamais joué d’un instrument, c’était tout nouveau. J’ai donc acheté une basse et j’ai téléchargé des tablatures de lignes de basse. Ne connaissant pas le solfège, cela me paraissait compliqué de tout apprendre en même temps.

Il m’annonce que l’on va jouer plusieurs morceaux. Je me suis donc entraîné pendant des mois dans mon coin avant de jouer en groupe. Chaque jour, je jouais. J’ai commencé par le morceau le plus simple au monde. Le connaissant, je me suis collé au plus difficile.

Le premier jour, j’ai cru que je n’y arriverai jamais. Je l’annonce à mon meilleur ami qui me dit qu’il va trouver quelqu’un d’autre. Cette annonce a résonné comme une alarme. J’ai refusé. Je lui ai dit : « attends un jour ou deux je te dirai ».

Le lendemain, je connaissais le morceau. J’y ai mis toute mon énergie. J’apprenais pour le plaisir, par envie. Cette découverte est toujours là aujourd’hui.

Ce que je veux vous faire comprendre est qu’il faut sortir de ses habitudes et ses obligations. Accordez-vous des moments de plaisir, d’amusement et d’apprentissage.

Pourquoi être débutant

  • Sortir des sentiers battus
  • S’amuser
  • Découvrir
  • Apprendre

Sortir des sentiers battus

Le fait d’être débutant nécessite forcément de sortir de sa zone de confort. Vous ne connaissez pas, vous n’avez pas l’habitude, c’est nouveau. Obligé de sortir des sentiers battus, vous explorez et vous découvrez.

Il n’y a pas d’appréhension comme une nouvelle procédure à appliquer au travail. Là, c’est un plaisir, quelque chose que vous voulez faire. C’est un nouveau loisir à tester. Vous allez forcément découvrir et ressentir des émotions.

Vous tâtonnez puisque vous ne savez pas encore où vous êtes. C’est l’avantage d’être débutant, vous ne savez pas alors vous testez, vous innovez et avouons-le c’est formidable !

S’amuser  

L’objectif premier est le fait de s’amuser. C’est un loisir, vous l’avez choisi pour différentes raisons mais surtout parce que cela vous plaît. Si votre rêve est de conduire sur circuit, le simple fait d’être passager et qu’un pilote vous emmène faire quelques tours va vous ravir.

Vous aurez encore plus envie de conduire vous-même. Même si vous ne roulez que 3 tours pour la première fois, vous êtes heureux parce que vous découvrez une nouvelle activité. Évidemment, vous aurez hâte de recommencer et vous aurez bien raison.

Découvrir

L’intérêt d’être débutant c’est que l’on découvre et que l’on est enthousiaste. En effet, si la nouveauté nous plaît, tout ce qui va arriver sera super. Pensez-y un moment, vous rêviez d’aller en vacances au Canada.

Une fois sur place, vous trouvez tout super, tout est différent, mais tout est positif. À plus petite échelle, imaginons que vous vouliez tester une conduite sur circuit, vous êtes tellement enthousiaste que peu importe ce qui se passera, rien ne viendra perturber votre bonne humeur.

Apprendre

Je n’ai pas de meilleure raison que celle-ci : être débutant vous permet d’apprendre. Vous découvrez une nouvelle activité qui nécessite un apprentissage. Dans tous les cas, vous êtes gagnant parce que vous avez appris.

Quoi de mieux que de se lancer en étant certain de gagner ? Vous en tirerez forcément des conclusions, des leçons et vous apprenez. Toute information apprise vous sera utile. Non seulement c’est une activité qui vous plaît, mais en plus vous acquérez des connaissances.

Les étapes pour s’y mettre

  • Quel domaine
  • Ne pas s’attendre à réussir
  • Vouloir explorer
  • Oser demander de l’aide
  • Évoluer

Quel domaine

La première question à se poser est vers quel domaine voulez-vous vous tourner ? Qu’est-ce que vous voulez apprendre ? Est-ce qu’il y a une activité qui vous attire plus qu’une autre ? En gros, vers où voulez-vous aller ?

Voici quelques idées pour vous aiguiller :

  • Écriture
  • Dessin
  • Cuisine
  • Couture
  • Bricolage
  • Décoration
  • Parler une autre langue
  • Jouer d’un instrument

Réfléchissez à une activité qui vous ferait plaisir à découvrir. Qu’est-ce qui vous donnerait le sourire ? Peut-être avez-vous une passion oubliée que vous pourriez redécouvrir avec cet article ?

Ne pas s’attendre à réussir

L’avantage d’être nouveau c’est qu’on n’a pas de pression. En tant que débutant, on apprend, on teste, on explore ce nouveau loisir. Ce qui est intéressant, c’est qu’on le fait par plaisir et non par obligation.

On prend le temps de découvrir. Impossible de se voir remporter une victoire quelconque si ce n’est une petite victoire d’avoir réussi une étape. Pas de pression, pas de stress. C’est bien une chose dont nous avons tous besoin.

Une activité sans attente de résultat quelconque, sans attendre d’objectif précis avec un délai à respecter. Juste faire une chose pour le plaisir de la faire et de l’apprendre. Ça s’arrête là. Nous en avons tous besoin, car nous croulons sous les objectifs à atteindre dans notre travail sans compter nos obligations quotidiennes.

Le fait de ne pas s’attendre à réussir permet de souffler. À chaque fois que vous commencerez votre loisir, votre cerveau vous enverra un signal d’apaisement : « ahhh pas de réflexion, pas de stress, que du soulagement ».

Vouloir explorer       

Devenir débutant nécessite de vouloir explorer. Découvrir de nouvelles choses. Vous ne savez pas où vous mettez les pieds, vous n’avez aucune expérience et c’est bien le but recherché. Ne le voyez pas comme quelque chose de déstabilisant, mais plutôt comme une nouvelle aventure.

Vous découvrez une activité comme le fait d’apprendre un instrument de musique qui nécessite une dextérité et de coordonner plusieurs membres en même temps. Certes, les débuts sont souvent difficiles, mais on est fier de soi malgré tout.

Je vous invite donc à explorer, découvrir, créez-vous de nouvelles aventures pour mettre un peu de piment dans votre vie. Il y a longtemps, j’ai pu découvrir le tir à l’arc par hasard. En quelques minutes, j’ai pris les mouvements et les postures. Même si le résultat n’était pas satisfaisant, j’en garde un bon souvenir.

C’était amusant et surtout je devais me concentrer sur la cible ce qui nécessite de ne penser qu’à ça et à rien d’autre.

Oser demander de l’aide      

L’avantage d’être débutant est que l’on ose demander de l’aide. Tout simplement parce qu’on ne sait pas comment faire. Si on est expérimenté, c’est plus difficile, car on a peur du jugement des autres. On se dit qu’on devrait le savoir.

Pour ma part, je pense que le fait de demander de l’aide à n’importe quelle étape est une preuve d’intelligence. On n’essaye pas de faire semblant. Quelle honte y a-t-il à demander ? Aucune.

Oser demander à ceux qui savent. C’est une capacité que j’ai. Je me hisse sur les épaules de ceux qui ont la connaissance. Ainsi, j’apprends et je ne reste pas dans l’inconnu. C’est ainsi que j’ai pu réaliser mon défi 30 jours : j’ai demandé quel logiciel de montage utiliser, sur quoi faut-il créer un site… Sans eux, le défi aurait mis bien plus de temps.

Il faut parfois ravaler sa fierté et se dire qu’on a besoin des autres. Un jour ou l’autre, c’est vous qui aiderez.

Évoluer

En apprenant une nouvelle activité, vous évoluez. Vous ne vous reposez pas sur vos lauriers. Chaque jour est un nouveau défi, un nouveau challenge à relever. Au bout d’un an, retournez-vous et regardez tout ce que vous avez accompli, vous pourrez être fier de vous parce que vous avez innové.

Vous avez appris, vous avez fait des erreurs qui ne sont que des apprentissages. Plus vous apprenez, plus vous aurez de connaissances et surtout de réflexion. Vous pourrez évoluer dans votre vie.      

Ma meilleure astuce

Pour être un bon débutant, je vous conseille de partir sans à priori. C’est-à-dire que vous allez vous lancer avec le sourire en étant content. Ne pensez pas à ce qui va vous demander de l’effort, au temps que l’apprentissage peut prendre.

Pensez seulement que vous allez découvrir, apprendre et surtout, que vous allez vous amuser tel un enfant. Lorsqu’un enfant apprend à marcher, il ne se dit pas que cela va lui prendre des mois. À aucun moment, il n’anticipe une difficulté.

Il teste, il explore, il regarde ce qui fonctionne ou non. Il apprend. Je vous invite à fonctionner avec la même méthode. Allez-y franchement en étant persuadé que votre idée est super et que vous allez vous amuser.

Libérez-vous du stress quotidien, de toutes les questions que vous avez, laissez vos tracas de côté pour vous amuser pleinement tel un enfant.

Conclusion

Vous avez ma meilleure astuce et tous mes conseils pour devenir débutant. Ne réfléchissez plus, choisissez un loisir qui vous tente et foncez. Partez en étant persuadé que vous allez vous amuser.

Partez à la conquête de vos activités préférées et chassez vos tracas quotidiens qui n’ont pas leur place dans vos activités préférées. Prenez le temps de ressentir vos amusements, profitez le plus possible de ces moments de joie.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.