Nombreux sont ceux qui confondent plaisir et bonheur. En effet, beaucoup de gens confondent ces deux notions et mettent du coup leurs efforts dans la mauvaise direction. Plutôt que d’essayer de construire leur bonheur, ils partent à la recherche d’une succession de plaisirs. Mais une succession de plaisirs ne fera jamais votre bonheur !

Certains mettent toute leur énergie dans cette course folle aux plaisirs sans cesse renouvelés. Ils ne se rendront compte que trop tard que le vrai bonheur a filé depuis longtemps dans une autre direction.

Dans cet article, nous allons faire le point sur ce qu’est le plaisir. Ensuite nous analyserons ce qu’est vraiment le bonheur. Enfin, je vous donnerai les 6 clefs du bonheur afin que vous puissiez à votre tout, marcher dans sa direction !

Ce qu’est le plaisir

  • Il ne dure qu’un instant
  • Ne nourrit pas votre esprit
  • Le plaisir s’achète et se prend
  • Il est solitaire
  • Le plaisir s’obtient sans effort
  • Il est addictif

Il ne dure qu’un instant

Le plaisir est un instant. Une passade. Vous vous offrez une nouvelle voiture, vous ressentez du plaisir. Un carré de chocolat, vous ressentez du plaisir. Un week-end au spa, vous ressentez du plaisir.

Mais ces plaisirs ont une date de début et une date de fin. Ils démarrent lorsque vous vous procurez le bien, vivez l’instant ou dégustez quelque chose. Une fois l’expérience terminée, le plaisir va très rapidement se dissiper à une vitesse proportionnelle à la durée de l’expérience.

Pour éclaircir tout ça, je vais vous donner deux exemples :

  1. Vous dégustez votre plat préféré. Vos papilles s’émerveillent. Vous êtes dans une notion de plaisir pure. Vous profitez de cet instant le savourez. Une fois que vous aurez fini votre assiette, il vous restera surement un peu de plaisir. Mais combien de temps ? Trente minutes ? Deux heures ? Une demi-journée au grand maximum.
  2. C’est les congés, vous partez en vacance loin de chez vous, profitez de la plage ou de la montagne pendant une semaine complète. C’est le plaisir total ! Le décor est paradisiaque, vous mangez au restaurant des plats géniaux. Bref, vous passez de super vacances ! Vient le moment de rentrer chez vous. Combien de temps va durer plaisir résiduel de vos vacances une fois rentré dans votre routine ? Une à deux semaines puis tout redeviendra comme avant.

Le danger en confondant plaisir et bonheur est donc de multiplier frénétiquement les plaisirs à répétition pour ne jamais redescendre du sentiment qu’il procure.

Ne nourrit pas votre esprit

Le plaisir est le fruit d’un résultat. Pas d’un cheminement. En ça, il ne nourrit pas votre esprit. Il ne vous fait pas avancer ou devenir plus grand. Il est juste le signal qu’une expérience s’est déroulée avec succès.

Grandir, sentir que vous devenez peu à peu la personne que vous voulez profondément être pour vous-même et pour vos proches. Cela ne se fait en aucun cas en poursuivant les plaisirs à répétition. C’est pourtant une étape importante de votre épanouissement et de votre bonheur.

Le plaisir s’achète et se prend

Les objets et expériences qui vous procurent du plaisir sont monnayables. C’est d’ailleurs pour ça que les publicitaires ont fait un travail considérable afin de vous faire confondre plaisir et bonheur.

Ils essaient de vous faire croire que vous serez pleinement heureux en achetant la dernière recette de lasagnes ou en vous procurant le rasoir 6 lames avec étui autonettoyant incorporé.

Et vous savez quoi ? Ils ont réussi. La majorité des gens dans les pays occidentaux pensent que le bonheur est affaire de possession. Le bonheur a été travesti jusqu’à ce qu’on se persuade que posséder une grosse voiture, une grosse maison, une grosse montre et un gros compte en banque on nagerait dans le bonheur. Mais ce n’est absolument pas le cas !

Tout ça, ce ne sont que des plaisirs. Une succession de plaisirs qui vous font croire que vous avez accompli quelque chose. Mais retournez-vous et vous vous apercevrez alors qu’à part courir après ces possessions « plaisir », vous ne ressentez pas la chaleur et la plénitude du bonheur.

Il est solitaire

Prenez quelques secondes de réflexion. Est-ce que pour vous le plaisir se partage ? Qu’il s’agisse d’un objet ou d’une expérience, le plaisir est quelque chose de très personnel et solitaire.

Vous adorez un plat, en le mangeant c’est à vous que ça fait plaisir. Même un ami ou votre conjoint(e) adore aussi ce plat, le fait est que vous ressentez du plaisir chacun de votre côté de façon indépendante.

Le plaisir ne va pas renforcer vos liens avec les autres, il vous met dans une recherche de satisfaction viscérale et personnelle. On peut partager des moments de plaisir, dans le sens où on peut les vivre en parallèle, mais cela ne va pas plus loin.

Le plaisir s’obtient sans effort

Étant donné que le plaisir s’achète et se prend, il ne requiert aucun autre effort que celui de le payer et de le prendre. Oui, vous aurez peut-être fait l’effort d’économiser de l’argent pour vous procurer une source de plaisir. Mais vous n’y aurez pas investi votre réflexion, votre pensée, votre temps et vos tripes.

C’est l’un des autres très gros problèmes que rencontre notre société moderne. On confond bonheur et plaisir. On croit donc que pour être heureux, il faut posséder ou multiplier les « shots » de plaisir. Étant donné que le plaisir s’obtient sans effort, on finit par croire que le bonheur est facile à obtenir.

Au final on obtient une société remplie de gens qui ne comprennent pas que pour atteindre la véritable et profonde vision qu’est le bonheur, il faut travailler dur et s’en donner les moyens. Aussi, que ça n’arrivera pas en un claquement de doigts.

Il est addictif

Comme nous l’avons vu précédemment, le plaisir peut vous conduire à multiplier frénétiquement les expériences afin de toujours garder vivant le sentiment qu’il procure. En cela, il est très, très addictif. Soyez donc sur vos gardes !

Bien sûr, vivre des moments de plaisir est formidable, mais votre vie ne doit pas être focalisée sur cette recherche. Ne vivre que de plaisirs vous promet un avenir solitaire, triste et rempli de regrets. Car tôt ou tard, vous vous retournerez et constaterez que rien n’a été accompli, rien n’a été construit et que personne ne vous accompagne.

Vous l’aurez compris, en en multipliant les sources et leur fréquence, on se rend esclave du plaisir.

Je vous propose maintenant d’analyser ce qu’est vraiment le bonheur et comment partir à sa rencontre.

académie métamorphose

Ce qu’est le bonheur

  • Le bonheur est irremplaçable
  • Il est spirituel
  • Le bonheur est généreux et social
  • Immatériel
  • Il faudra du travail et de l’engagement

Le bonheur est irremplaçable

Commençons par une différence énorme entre le plaisir et le bonheur. Le bonheur n’est pas remplaçable. Vous ne pouvez pas en redemander au serveur, ni en acheter plus. Le bonheur est unique et impossible à reproduire.

N’étant pas associé à une expérience précise ou à un événement ponctuel, il est aussi « illimité ». Théoriquement vous pouvez donc le faire durer indéfiniment. Cependant, le conserver demande de la patience, du calme, et surtout un accomplissement sur plusieurs plans dont nous parlerons plus bas.

Il est spirituel

Quand je dis qu’il est spirituel, je veux dire qu’il vient d’un état de confiance en soi, de compréhension de soi et d’accomplissement personnel. Cet état n’a rien de physique ou d’éphémère.

C’est le résultat d’un travail sur vous et pour vous, qui vous amène à grandir, à devenir la plus haute version de vous-même.

C’est savoir qui vous êtes, ce que vous savez, ce que vous savez ignorer et la route que vous avez défini pour atteindre la vision que vous vous faites du bonheur.

Peu importe que vous n’atteigniez jamais le résultat de votre vision. Ce qui compte et ce qui va vraiment permettre d’accéder au bonheur, c’est le chemin que vous parcourez. C’est le fait de savoir que vous vous dirigez vers votre idéal et que vous grandissez à chaque étape.

Le bonheur est généreux et social

Quand on est heureux, je suis sûr que vous l’avez remarqué, on donne. La vie nous sourit, on se sent bien, en pleine possession de nous-mêmes et de nos actions. On s’autorise donc à être généreux.

Mais il n’y a pas que dans le bonheur que nous sommes généreux. Sa recherche nous amène aussi à donner plus que recevoir. Car donner, offrir à l’autre nous procure un sentiment très puissant qui nous renforce. Quand on partage, on se voit devenir une meilleure personne. Peu à peu, on construit une image hyperpositive de soi qui nous pousse à contribuer un peu plus au bonheur des autres.

Ressentir le bonheur entraîne toujours à vouloir le partager aux autres, à les amener à cet état.

On dit souvent que le bonheur n’est vrai que quand il est partagé. Et c’est vrai ! Vivre de grands instants de bonheur ne se fait pas seul. En tant qu’animaux sociaux, nous avons besoin de partager et d’échanger avec les autres représentants de notre espèce.

Sans échange, sans partage, en tant que « bête sociale » nous ne pouvons nous sentir pleinement heureux.

Immatériel

Une belle voiture ne fera pas votre bonheur. Une grande maison non plus. Un Yacht ne vous rendra pas heureux. Rien de ce qui appartient au monde matériel ne peut vous rendre heureux. Le bonheur n’est pas dans ces choses-là.

On peut diviser les biens en catégories. Il y a ceux nécessaires à notre survie, la nourriture. Les biens liés à notre sécurité, un toit au-dessus de sa tête. Enfin les outils, qui ont une fonction pratique mais qui, grâce au pouvoir des publicitaires, ce sont transformés en vecteurs de plaisir.

La survie, la sécurité primaire et les outils ne sont pas créateurs de bonheur. Attention, bien entendu, ils y contribuent ! Comment se sentir pleinement heureux quand on meurt de faim ou qu’on se retrouve à la rue ? Oui, le matériel joue un rôle. Mais ce n’est qu’un rôle de support, de cadre.

Le matériel peut apporter un confort qui vous permet de vous concentrer sur autre chose. Mais rechercher le matériel et ses plaisirs ne vous apportera pas le bonheur.

Il faudra du travail et de l’engagement

Et voilà pourquoi si peu de gens sont vraiment heureux aujourd’hui. Comme je vous le disais précédemment, la société dans laquelle on vit nous fait mélanger le plaisir et le bonheur. Une énorme partie des gens ont fini par croire que le bonheur pouvait être atteint à travers le matériel. Pire, que l’on pouvait acheter le bonheur.

Mais le bonheur n’est jamais facile d’accès. Il faut se battre pour l’obtenir. Se battre pour arriver à comprendre au fond de soi qu’on a accompli quelque chose, qu’on mérite le bonheur. Il faut travailler chaque jour, faire un pas quotidien vers sa vision du bonheur.

Si vous ne le faites pas, si vous abandonnez, alors vous ne pouvez pas être heureux et profiter pleinement de votre vie dans un état de plénitude absolu.

Alors, bien sûr, c’est parfois difficile, comme toute grande œuvre d’art, on ne voit pas le résultat dès les premiers coups de pinceau. Pourtant ce n’est qu’en s’engageant envers vous-même à poursuivre inlassablement votre vision que vous ferez chaque jour un pas dans sa direction.

Et si vous vous rappelez de ce que je vous ai dit plus tôt, vous savez que ce n’est pas l’achèvement de la vision qui fera votre bonheur, mais le parcours. Les étapes qui vous feront grandir et qui feront chaque jour de vous quelqu’un de plus grand.

Il est là votre bonheur.

Académie Métamorphose

Les 6 clefs du bonheur

  • Des relations fortes et vraies
  • Œuvrer et contribuer
  • Un sommeil de qualité
  • Vivre dans le présent et être monotâche
  • Soin de soi au quotidien
  • Une alimentation saine et variée

Des relations fortes et vraies

Nous l’avons vu à plusieurs reprises déjà, nous sommes des animaux sociaux. Nous avons besoin de contact avec nos congénères. La quantité de contact nécessaire à notre bien-être varie d’une personne à l’autre par contre, il est capital que ces contacts soient de qualité.

Qu’est-ce qu’un contact de qualité ? C’est un échange sain entre les deux personnes. Une relation d’écoute, d’empathie et de compréhension.

Des relations fortes et authentiques vous donneront la force d’accomplir de grandes choses ! Cependant, il est nécessaire de repérer quelles sont les personnes qui vont vous donner de la force et celles qui vont vous la prendre.

C’est une erreur que j’ai commise des années durant. Tenter sans relâche de maintenir des rapports avec des personnes qui ne comprenaient pas mes aspirations. Des gens qui essayaient quotidiennement de me faire douter de moi-même et de mes capacités.

Ces relations auraient pu me faire abandonner mes projets. Il est arrivé parfois qu’elles me fassent douter et me ralentissent considérablement. C’est pourquoi je tiens à ce que vous soyez très vigilant à ça.

Créez des relations saines, authentiques. Des relations qui vous poussent en avant !

Si vous vous demandez comment faire, l’article sur les relations qui boostent devrait grandement vous aider !

Œuvrer et contribuer

Le bonheur a une autre condition. Vous devez trouver ce que vous voulez accomplir. Trouver quelle est la contribution que vous voulez faire au monde. Je vous l’accorde, ce n’est pas simple.

Il ne s’agit ni plus ni moins du plus grand projet de votre vie !

Nous avons tous des connaissances sur des sujets qui nous passionnent ou l’envie d’aider les autres d’une certaines façon. Œuvrer, c’est faire de votre passion et de votre besoin de contribuer au bien commun, un “métier”.

Il faut que vous preniez le temps de vous reconnecter à qui vous êtes vraiment au fond de vous. Que vous appreniez à comprendre ce qui vous anime, vous motive, vous fait vibrer.

Peut-être que vous êtes passionné par la culture des tomates, dans ce cas vous ferez peut être un agriculteur fabuleux qui produit des tomates extraordinaires. En faisant ça, vous améliorerez le quotidien de tous ceux qui achètent vos tomates.

Peut être que vous êtes passionné par les navires transatlantiques du siècle dernier et que votre rêve est de créer un site internet qui regroupe toutes les meilleures informations que vous avez collecté au fil des ans sur le sujet.

Bref, vous l’aurez compris. Il faut que vous trouviez ce qui vous donne envie de vous lever le matin. La mission qui rendrait vos journées épiques tout en contribuant à enrichir, à donner de la valeur aux autres.

Si vous vous sentez prêt à faire ce travail et à enfin réaliser les plus grands projets de votre vie, je vous invite à suivre cette formation gratuite !

Un sommeil de qualité

Ça parait tout bête pourtant on le néglige bien trop souvent. Le sommeil est un facteur important de votre équilibre et de votre bonheur. Sans un sommeil de qualité, vous ne serez jamais dans un état optimal pour avancer vers votre vision. Et donc, d’avancer vers le bonheur.

Je sais pertinemment, car j’en ai fait partie la plus grande partie de ma vie, que quand on est salarié, on ne peut que très difficilement définir ses horaires. Nos vies quotidiennes peuvent vite devenir surchargées, dans ce cas, 24 heures par jour nous semblent insuffisantes et nous commençons à rogner sur notre sommeil.

Il est cependant important que vous sachiez que nous avons tous une horloge biologique différente. Certains n’auront aucun mal à se lever à l’aube avec beaucoup d’énergie quand d’autres n’arriveront pas à émerger avant 10h, mais seront en pleine forme jusqu’à une heure du matin.

Nos horaires de sommeil nous sont imposés par le fonctionnement actuel de la société. Mais c’est oublier que nous ne sommes absolument pas égaux concernant nos sommeils et horaires biologiques.

Prenez donc grand soin de votre sommeil, ne le sacrifiez pas. Si, comme la majorité des gens, vos horaires sont imposés, respectez au moins une durée de sommeil suffisante pour votre corps. Le sommeil recharge vos batteries, vous permet de mémoriser ce que vous avez appris dans la journée, favorise votre capacité de décision, votre intelligence et vos réflexes.

Pensez aussi aux siestes. En 15 à 30 minutes, vous serez prêt à affronter la seconde partie de journée avec le plein d’énergie et d’enthousiasme.

Vivre dans le présent et être monotâche

On vous en a parlé en long, en large, et en travers dans cet article. Cependant, il est bon de se répéter les bonnes choses.

Soyez monotâche ! Faites les choses les unes après les autres, concentrez-vous. Se disperser c’est passer d’une concentration bonne à médiocre. Le résultat ne peut pas être bon. Il sera médiocre lui aussi.

Être multitâche, c’est aussi dans la majorité des cas, s’encombrer de choses qui ne sont pas importantes. Par exemple : vous commencez à écrire un article puis une notification vous informe que vous avez reçu un email. Vous le consultez. Vous n’êtes pas vraiment concentré sur l’email et vous n’êtes plus assez concentré sur votre article pour le terminer correctement.

Je l’avoue, ça m’arrive souvent. Mais il faut savoir se faire violence, perdre ce réflexe qui veut que nous soyons toujours en réaction, en réponse face au monde qui nous entoure. Ne soyez pas en réaction au monde, comprenez que vous devez créer VOTRE monde. Et ce monde, vous allez le créer une tâche à la fois.

Ne passez pas non plus votre temps à ressasser le passé ou à rêver de l’avenir. Vous vivez aujourd’hui. Le présent est votre réalité. Même s’il faut savoir visualiser vos objectifs afin de les atteindre sur le long terme, il est capital que vous viviez dans le présent.

Soin de soi au quotidien

On a des tas de choses à faire. Nous sommes soumis à tout un tas « d’obligations » chaque jour. Notre emploi du temps est parfois millimétré. Nous nous voyons comme des animaux pensants. La technologie nous encercle et nous fait oublier que nous ne sommes que les fils de la nature.

Quoi de plus normal dans ce contexte que nous soyons trop nombreux à oublier un détail capital. Prendre soin de la machine qui s’appelle Corps.

Notre corps est périssable, unique, fragile et merveilleux. À la moindre faiblesse, nous soupirons et espérons vite nous rétablir pour reprendre le train infernal de la vie moderne. Pourtant il mérite toute notre attention.

D’une part, s’il venait à vous faire faux bon, s’en serait finit de vous. Intégralement et définitivement. Votre conscience, votre existence propre en tant qu’individu, votre rapport à la vie toute entière dépend de la bonne marche de votre corps.

D’autre part, prendre soin de vous, prendre le temps de vous sentir vivant. De vous reconnecter à votre nature profonde et véritable d’Humain. Voilà quelque chose qui va grandement améliorer votre conscience et votre bien-être.

Je vous conseille vraiment d’accorder de temps en temps, une journée à votre corps. Vous pouvez aller au spa, vous faire faire un massage, faire du sport en salle ou mieux encore en plein air. Pourquoi pas, essayer des postures de yoga. Tenter une expérience de méditation, etc.

Vous pouvez commencer très simplement par de petits exercices de respiration puis petit à petit, alors que votre conscience de votre corps grandit, passer à des exercices plus puissants pour améliorer chaque jour votre énergie, votre puissance corporelle.

Une alimentation saine et variée

L’alimentation est une composante essentielle à votre énergie, laquelle va définir votre niveau de bien-être. En plus de ça, avouons-le, manger, c’est agréable. De mon côté, un bon repas et ma journée est tout de suite plus belle. J’adore cuisiner. Prendre le temps de préparer un bon plat qui m’apportera tous ses bienfaits.

Vous aussi, apprenez à vous faire de bons plats. Choisissez vos aliments. N’achetez pas des barquettes toutes faites en supermarché, prenez le temps de sélectionner vos ingrédients. Quand on prend le temps de choisir ses aliments avec amour, on prend aussi le temps de les cuisiner avec soin. Ça en devient un rituel très agréable qui met en communion notre corps et son futur carburant.

Justement, en parlant de carburant. Rappelez-vous toujours que votre corps est unique et fragile. Ce que vous mettez à l’intérieur va automatiquement influer sur sa durabilité et sa bonne marche. Mettre du carburant de qualité, c’est s’assurer que le moteur durera longtemps !

Choisirez-vous le plaisir ou le bonheur ?

Maintenant que vous en savez faire la pleine différence entre plaisir et bonheur, je vous invite à utiliser les 6 clefs du bonheur quotidiennement !

Dites-moi en commentaires ce que représente pour vous le bonheur et comment vous voulez l’atteindre ! Par quelles actions allez-vous commencer ? Je serais ravi qu’on en parle ensemble 🙂

Alors, à tout de suite !

Samuel Longin

Leave a Reply

Your email address will not be published.