L’actualité dans les journaux, à la télévision, à la radio ou encore sur internet. À l’aube jusqu’au crépuscule et même parfois la nuit, les journalistes nous donnent les nouvelles du jour. Et ils sont nombreux à nous donner ces informations !

Qu’est-ce que vous suivez comme actualité ? Avez-vous ce rendez-vous quotidien de vous asseoir dans votre canapé pour regarder à 13h puis à 20h ce qui se passe dans le monde ? Dès le lever, en déjeunant, profitez-vous du journal pour connaître la couleur de votre journée ?

Que se passe-t-il si vous manquez les journaux télévisés ? Vous sentez-vous exclus ? Quel effet cela a-t-il sur vous de ne pas connaître les nouvelles de votre région ?

Ne plus rien suivre

Depuis des années, je ne suis aucune actualité. Rien. Ni ce qui se passe en France ni dans le reste du monde. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien parce que je n’apprends rien de positif.

Souvent les nouvelles sont des catastrophes, de mauvaises nouvelles qui affectent ma journée. Je ne veux plus me laisser déstabiliser et surtout me laisser manipuler par ces nouvelles.

Pourtant, je suis au courant de ce qui se passe dans le monde. Comment me direz-vous ? Eh bien, s’il y a une nouvelle importante on vous en parle ! Voilà comment j’ai été mise au courant des manifestations actuelles.

Pourquoi faire une diète d’informations ?

  • Ne pas avoir d’impact sur son propre quotidien
  • Rester de bonne humeur
  • Chercher l’information que l’on veut et pas celle imposée
  • Se couper des mauvaises nouvelles
  • Se centrer sur soi un instant

Ne pas avoir d’impact sur son propre quotidien

Rester connecté a un impact sur son quotidien, car vous pensez à cette nouvelle qui vous a marqué. Vous en parlez autour de vous. Et c’est bien le but des médias : qu’on en parle ! Créer le buzz plus que d’informer réellement.

Une nouvelle qu’elle soit vraie ou fausse est communiquée, elle est poignante… Tout le monde en parle, tout le monde partage cette information. L’objectif est atteint : peu importe le support, cette nouvelle tourne.

Lorsque je veux me tenir au courant, je fais quelque chose de très simple : je me rends dans le bar (en dessous de chez moi) et je demande les nouvelles à mon tavernier.

En quelques minutes, je suis au courant de ce qui se passe dans le quartier, dans la région, en France et dans le monde. Forcément, un commerçant sait ce qui se passe puisqu’il est en contact permanent avec la population.

Rester de bonne humeur

Se couper du monde un moment vous permet de rester de bonne humeur. C’est simple, vous n’avez plus aucune information négative donc pas d’impact sur votre humeur.

Qu’y a-t-il de pire que d’avoir tout fait pour se motiver le matin : prendre soin de son esprit et de son corps, avoir commencé la journée en beauté et voir cette journée foutue par une nouvelle triste qui nous bouleverse.

Ne pas avoir d’impact sur son moral est important, car vous conservez votre sourire et votre entrain. Bien sûr cela se travaille, mais les journées sont bien différentes quand rien ne vous perturbe.

Chercher l’information que l’on veut et pas celle imposée

Si vous voulez vous tenir informé, aller chercher l’information que vous voulez. Prenez le temps d’aller trouver ce que vous cherchez et non pas ce que l’on vous impose.

C’est vous qui choisissez ce que vous voulez savoir et pas les autres. Que voulez-vous savoir ? Qu’est-ce qui vous tient à cœur ?

Prenez soin de toujours vérifier la source de cette information pour éviter les intox. En effet, lorsque vous vous tenez informé dans un pays, la nouvelle est différente dans un autre.

Voilà comment j’ai appris des informations de mon propre pays par un autre !

Une catastrophe ! Vite, j’appelle ma famille et je leur demande si tout va bien. En vérifiant l’information, tout était faux. Cela peut déstabiliser. Cela m’a d’ailleurs rendue stressée l’espace d’un instant.

Se couper des mauvaises nouvelles

Ne plus se tenir informé veut dire s’abstenir des mauvaises nouvelles. Combien de bonnes nouvelles avez-vous apprises en suivant l’actualité ? Combien d’exploits avez-vous comptés en regardant les informations télévisées ?

Inutile de vous miner le moral avec des informations faussées, abracadabrantes et tristes. Ne vous laissez pas manipuler par ce flot de malheurs dans le monde.

Si vous suivez tout, vous ne mangez plus sans penser à ceux qui ont faim dans le monde, vous ne marchez plus dans la rue sans peur que l’on vous agresse. Bref, vous vivez sans joie.

Se centrer un instant sur soi

Se couper de l’actualité permet de se concentrer sur soi-même. Éviter de remplir votre tête d’informations dont votre cerveau n’a pas besoin. Éviter de surcharger votre cerveau de nouvelles qui ne vous apportent rien.

Faire une diète d’informations vous permet de revenir aux bases : vous. Votre corps vous donne une multitude d’informations. Les suivez-vous ? Ce corps qui vous parle et vous envoie des notifications, les écoutez-vous ?

Prenez le temps de vous recentrer. De vous rappeler ce que vous ressentez physiquement, mentalement. Cessez de vous mettre de côté pour réaliser vos obligations.

Diète d'information

Comment savoir ce qui est important

  • ne plus suivre l’actualité
  • se renseigner correctement
  • désabonnez-vous
  • chercher les informations qui vous concerne

Ne plus suivre l’actualité

Fini de rechercher ce qui se passe dans le monde, fini de fouiller les dernières actualités qui viennent d’être publiées. Apprenez à ne plus les suivre. Lâchez votre tablette ou votre téléphone qui vous informe en temps réel de ce qui se passe.

Coupez-vous des informations qui ne vous apportent rien. La plupart du temps, ces notifications alimentent votre curiosité ou vous donnent une émotion forte, mais négative comme de la colère, de la tristesse ou encore de la peur.

Lorsque vous ressentez ce type d’émotion, vous savez que l’information qui vous est transmise n’est pas intéressante pour vous.

Se renseigner correctement

Pour connaître une nouvelle qui vous intéresse, allez la chercher là où ça vaut le coup. C’est-à-dire dans un livre ou une vidéo dont la source est fiable. Méfiez-vous des informations que l’on vous donne sans connaître le fond réel.

Aller chercher ce qui vous interroge, ce qui vous plaît, une nouvelle qui vous apporte quelque chose d’important et pas seulement une émotion par laquelle vous allez vous dire “oh le pauvre !”

Vérifiez toujours d’où provient l’information. Ceci est la plus importante des choses à faire avant de lire quoi que ce soit sur le sujet.

Pas de source fiable = pas d’information valable

Désabonnez-vous

Retirez les notifications de votre téléphone. Supprimez ces sonneries qui vous informent d’une catastrophe. Quel en est l’intérêt ? Être au courant ?

Imaginez, si votre téléphone sonne toutes les 5 minutes pour vous apporter une mauvaise nouvelle, comment vous sentez-vous à la fin de la journée ? Imaginez maintenant, en rentrant du travail. Vous voulez vous détendre en regardant un peu la télévision.

Celle-ci vous donne les dernières actualités (encore). Évidemment, rien de positif. En vous couchant comment vous sentez-vous ? Vidé ? Déprimé ? Je ne vois pas comment vous pourriez vous sentir autrement.

Libérez-vous l’esprit et libérez votre temps de toutes ces informations inutiles qui vous sapent le moral. Profitez de votre temps pour d’autres choses bien plus positives.

Cherchez des informations qui vous concernent

Si vous voulez vous tenir informé, allez chercher des nouvelles qui vous plaisent et qui vous concernent. Pourquoi regarder une émission sur la guerre d’un pays si cela ne vous démoralise ?

Apprenez à choisir vos propres actualités, abonnez-vous plutôt à une chaîne qui vous booste plutôt qu’à un journal qui vous déprime. Restez logique.

Que voulez-vous savoir ? Voulez-vous connaître les nouvelles de votre région ? D’un pays en particulier ? Prenez ce qui vous tente pas ce que l’on vous impose !

J’ai passé des heures à lire des e-mails sur des informations qui ne me plaisaient pas juste « au cas où ». Je me suis rendu compte qu’il n’y avait là qu’une perte de temps. En effet, chaque jour, j’avais une quarantaine d’e-mails sur des sujets divers et variés.

Un jour, j’ai dit stop. Ça suffit de passer des heures à lire des e-mails inutiles. Je me suis donc désabonné des newsletters, j’ai fait du tri et cela m’a fait un bien fou ainsi qu’à ma boîte e-mail.

Par la suite, je me suis abonnée à des newsletters qui m’apportaient de bonnes choses, positives et utiles. Je préfère lire une seule phrase qui me motive pour la journée que 5 nouvelles qui me dépriment. Pas vous ?

Mes astuces

  • rechercher des informations sur le bien-être
  • se poser une question importante
  • l’autodérision

Rechercher des informations sur le bien-être

Une de mes astuces est de toujours garder un magazine ou une newsletter sur le bien-être. Ainsi, chaque mois ou quand je le souhaite, j’apprends quelque chose d’intéressant qui m’aide à me détendre, me relaxer ou encore à méditer.

Il est important de regarder certaines images ou photo apaisante ainsi vous vous détendez et vous ne pensez à rien de négatif. Bien au contraire, vous êtes positif et cela vous booste dans le calme. Pas de course, prenez le temps de vous poser.

Le développement personnel est l’un de mes piliers de bonnes nouvelles, car j’en apprends sur moi, j’apprends des techniques qui me servent dans mon quotidien. La méditation, également, vous apprend à vous connaître et ressentir la plénitude dont vous avez besoin.

D’ailleurs, l’une des plus belles choses que j’ai apprises et la création d’un rituel matinal. Ainsi, chaque matin je démarre en trombe et, grâce à des exercices, je conserve cette bonne humeur, peu importe ce qui arrive.

Se poser une question importante

Avant de lire un article dont le titre vous attire, posez-vous toujours cette même question :

Est-ce que cette information vaut le coup ?

Ce que j’entends par là, c’est : est-ce que la nouvelle m’apporte de la curiosité ou quelque chose d’important pour moi ? Est-ce que je vais apprendre quelque chose d’utile ?

Si la réponse est non, inutile de prendre de votre temps pour lire un article inutile. Passez à la suite.

Voilà une erreur que l’on commet couramment : on lit un titre choquant et on va lire l’article jusqu’à attendre l’information que l’on souhaite. Parfois, cela prend un temps fou et plusieurs clics. On s’est tous fait avoir par ce genre de nouvelle.

Prenez le temps de vous demander si vous voulez accorder votre temps à cette information. Ainsi, vous ne vous faites plus avoir par des informations people qui ne vous apportent pas grand-chose si ce n’est des informations privées sur vos célébrités préférées.

L’autodérision

Pour conserver ma bonne humeur au travail, je suivais une chaîne présentant des formateurs dans leur quotidien. Il s’agissait de photos humoristiques qui montraient la réalité du terrain.

Cela me permettait de rire quelques instants et de pratiquer l’autodérision. Cela détend et relativise sur un travail qui est parfois un peu lourd. Voici l’une de mes anecdotes les plus courantes (elle arrivait chaque jour au même moment).

Lorsque je travaillais en centre d’appels, le fait de me lever de mon poste et de prendre ma veste déclenchait automatiquement l’appel de mon prénom. A chaque pause, un conseiller m’appelait pour que je lui vienne en aide.

J’en jouais, à chaque fois que je prenais mon manteau, je disais à ma collègue : attention… 1, 2, 3…

Florence ! Tu peux venir s’il te plaît ?

Gagné !

Cela aurait pu m’énerver à la longue. À quoi bon ? Je ne peux pas m’en prendre à une personne dans le besoin ? Et, justement, mes conseillers attendaient que je sois debout pour éviter de me déranger.

Sachez donc relativiser et aller chercher des informations montrant votre emploi bien plus sympathique même dans les situations agaçantes.

Conclusion

En résumé, sachez vous couper des actualités qui ne vous apportent rien et prenez uniquement celles qui vous plaisent et qui vous motivent. Prenez le temps de regarder des images positives et évitez les nouvelles dramatiques qui vous bouleversent.

Ne passez plus des heures à lire des informations sur les dernières catastrophes mondiales, sachez prendre des nouvelles utiles pour vous et des articles fiables. Protégez-vous des informations qui vous blessent ou vous perturbent pour la journée, prenez soin de vous.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.