Avez-vous l’impression de devoir courir en permanence ? Ressentez-vous ce stress quotidien qui ne vous quitte plus ? Le temps défile à vitesse grand V et vous avez peut-être l’impression de ne plus rien pouvoir faire. C’est très certainement que vous n’avez mis aucune pratique zen en place dans votre quotidien !

C’est ce qui est arrivé à Louise pendant plus de 15 ans. Cadre dans une grande entreprise, elle avait un poste des plus important. Jamais elle ne laissait son téléphone hors de portée. Tout était planifié : ses réunions, ses rendez-vous, ses moments de détente (lorsque c’était possible). Même le soir devant sa série préférée, elle pensait aux chiffres qu’elle allait devoir transmettre au comité de direction.

Sa vie n’était qu’une piste sur laquelle elle entamait un marathon qui n’avait pas de fin. Elle pensait que sprinter lui permettrait de voir plus rapidement la ligne d’arrivée, mais c’était faux. Elle commençait à avoir de plus en plus de rides, de cheveux blancs et surtout ses palpitations qui se faisaient de plus en plus fortes.

Je me détendrais pendant mes vacances, je peux attendre. Pour l’instant, je dois me concentrer sur mon travail. Pendant 3 ans, elle n’a pas pris de congé. C’est son cardiologue qui l’a obligé. Elle avait mis sa santé en péril pour ce qu’elle aimait le plus.

Il est tout à fait possible d’aimer son travail et le faire correctement sans pour autant se tuer à la tâche. Il suffit d’un peu d’organisation et surtout des habitudes indispensables pour conserver une bonne santé.

L’idée de cet article m’a été soufflée par l’évènement 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien du blog Habitudes Zen. Je vous invite à y faire un tour ! J’avais particulièrement apprécié cet article sur l’optimisation des micro-décisions.

Les habitudes zen des moines bouddhistes

  • Nettoyer fait briller le cœur
  • Méditer tous les jours
  • Vivre dans la sobriété

Nettoyer fait briller le cœur

Et si les moines avaient raison ?

Chaque jour, les moines font le ménage 3 fois par jour. Pour eux, nettoyer nettoyer fait briller le cœur. Ils vivent dans la sobriété et dans une propreté irréprochable et disent qu’un espace qui est ordonné ne peut pas obscurcir le cœur.

Ils pensent que nous avons tous, en nous, un cœur tel que celui de Bouddha. En nettoyant avec le plus grand soin, notre nature pourra irradier de lumière. Dans le zen, cela s’appelle l’apprentissage.

Évidemment, il ne s’agit pas, à votre niveau, de nettoyer votre logement 3 fois par jour. Si vous travaillez, cela paraît un peu compliqué. Commencez par une méthode très simple qui est de ranger 5 minutes par jour.

Offrez à votre habitat 5 minutes rien que pour lui. Vous rangez, nettoyez, triez… Tout ce que vous voulez pourvu que vous le fassiez tous les jours !

L’avantage est que, non seulement, votre logement ne va plus ressembler à Verdun, mais aussi, vous allez remarquer que cela va vous faire du bien.

Pour ma part, tous les matins, dès le lever, j’effectue une tâche ménagère vaisselle ou étendre le linge. Cela me permet de me réveiller en douceur, en silence et de ne pas avoir eu cette pensée : « ah oui, je dois faire… »

Méditer 10 minutes par jour

Une habitude quotidienne des moines est la méditation et surtout la méditation assise. Le matin, l’après-midi et le soir, ils méditent. Ils nous conseillent de le faire 2 heures par jour. Ceci me paraît un peu difficile étant donné notre rythme de vie.

Partons plutôt sur 10 minutes par jour. Accordez-vous 10 minutes rien qu’à vous. Éloignez le téléphone et toute distraction qui vous empêcherait de vous centrer sur vous. Je vous recommande une application qui vous permet d’apprendre la méditation : petit bambou. Il ya une version gratuite et payante, mais la version gratuite est largement suffisante. Elle permet aussi de gérer l’anxiété notamment grâce à son exercice « crises de calme ».

Cela a un effet incroyable parce que, même si votre esprit vagabonde, vous vous détendez et vous recentrez. Ainsi, le stress disparaît et vous vous sentez mieux.

Vivre dans la sobriété

Avoir trop d’objets de décoration ou trop de vêtements encombre votre intérieur et donc votre esprit. Lorsque vous rentrez chez vous, si votre entrée regorge de courriers ou de cartons, vous n’avez pas envie de vous détendre. Bien au contraire, vous pensez à tout ce que vous avez à faire !

Avoir moins d’objets vous permet d’avoir un habitat épuré, simple et dans lequel vous vous sentez bien. Si vous avez un doute, pensez à ceci : comment vous sentez-vous dans une chambre d’hôtel ? Il y a peu d’objets, vous avez envie de vous détendre parce qu’il n’y a pas de rappel de choses à faire.

Vous aurez le même ressenti en entrant dans un temple bouddhiste. Vous allez vous redresser et vous sentir à l’aise. C’est comme ça que vous devez vous sentir chez vous. Si vous êtes habitué à votre « bordel » et que vous avez peur de vider. JE vous invite à y aller étape par étape.

Commencez par votre garde-robe : offrez vos vêtements non portés depuis plus de 2 ans à une œuvre de charité, ils vous en seront infiniment reconnaissants. Votre vaisselle cassée, allez-vous la réparer dans le mois ? Non, alors jetez-la ! Les magazines que vous conservez depuis des lustres pour rien, recyclez-les pour en créer de nouveau.

Mon petit +

Chaque jour, j’effectue la même routine, je l’appelle mon rituel du soir. À partir de 20h30, mon travail s’arrête et laisse place à la détente. Je joue quelques minutes, je lis un livre pour apprendre et je commence à baisser les lumières.

Chaque soir, j’établis le même cycle pour que mon corps comprenne ce qui se passe. En fait, comme on le fait pour un enfant. Je fais la même chose pour moi. Ainsi, je prépare le terrain pour m’endormir dans le calme.

Essayez de faire pareil. Après le repas du soir, créez-vous un rituel. Même si vous avez des enfants, ils peuvent faire partie de celui-ci. Par exemple, tous les soirs, je lance la même musique et je danse la valse avec ma fille. Elle se détend et s’amuse et moi aussi. Elle sait qu’elle va bientôt se coucher et moi que je pourrai m’allonger pour me détendre.

Changez vos habitudes

Il ne tient qu’à vous de modifier votre vie, mais vous n’y arriverez certainement pas en changeant tout du jour au lendemain. Supprimez vos mauvaises habitudes petit à petit avant de vous en créer de nouvelles.

C’est seulement ainsi que vous pourrez grâce à ces trois premières habitudes zen au quotidien, gagner en clarté et en puissance dans tous les aspects de votre vie.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.