Avez-vous souvent jalouser un ami qui avait osé ? Vous savez, celui qui vous parle d’un projet que vous trouvez complètement déjanté. Il sort des sentiers battus, il a tenté quelque chose qui n’était pas pour lui. Vous ne croyez pas en lui. Mais, il réussit. Pourquoi ? Parce qu’il s’est créé des opportunités.

D’un coup, vous comparez à votre propre vie. Vous savez qu’il a eu raison de le faire. Et vous vous dites que vous n’auriez jamais osé. À aucun moment, vous n’avez eu l’idée de bousculer vos principes. Pourtant, vous auriez aimé avoir cette force, ce culot.

Comment faire ? Comment oser ? Je vais vous expliquer pourquoi et comment vous  créer des opportunités qui peuvent modifier le cours de votre existence.

Le culot

Il y a quelques années, je débutais en tant que conseillère clientèle dans le domaine de l’énergie. Je n’y connaissais rien. J’étais même, à l’époque, incapable de passer un coup de téléphone personnel. J’ai postulé pour découvrir ce métier alors que j’avais suivi une formation dans le milieu paramédical.

Ayant besoin d’un emploi, j’ai vite compris qu’il fallait que je change d’orientation. En effet, j’avais envoyé ma candidature dans trois pays différents sans réponse de leur part. Pour les seuls qui m’avaient répondu, c’était négatif.

Bon, ma région m’a annoncé clairement qu’il n’y a aucun emploi… J’étais plutôt mal barré. Par  hasard, je découvre le métier de conseiller clientèle en France. Ça a l’air sympa, je sors du milieu paramédical qui n’est pas facile à vivre tous les jours, je fonce.

Je postule et si ça marche, je change de pays, d’orientation,… Bref, je change tout. Je me présente à l’entretien (le premier de ma vie) en étant très à l’aise. Je m’étais renseigné sur l’entreprise et sur ce qu’elle attendait de moi. J’arrivais les mains dans les poches.

Je me disais surtout que je n’avais rien à perdre. Et si ça marche ? C’est super. Et si ça rate ? J’aurai appris à faire un entretien. Je me suis lancé et j’ai impressionné la chargée de recrutement. Je venais de gagner un CDI.

Le culot avait pris le dessus. J’avais compris le métier et les enjeux, je n’avais plus qu’à tout apprendre.

Là où je veux en venir avec cette histoire, c’est que ce n’est pas parce que nous n’avez pas encore les compétences que vous ne pouvez pas tenter. Ne vous bloquez pas pour un “comment”. Osez et vous verrez. Qu’est-ce que vous risquez ? Que ça marche !

Pourquoi se créer sa propre chance

  • Rien n’arrive par hasard
  • Être responsable de sa vie
  • Se créer des expériences
  • Atteindre des objectifs au-delà de ce qu’on espérait
  • Se créer sa chance
  • Se prouver que l’on peut y arriver
  • Oser sortir de sa zone de confort

Rien n’arrive par hasard

Il faut que vous soyez convaincu que rien n’arrive par hasard. Ceux qui réussissent n’ont pas un gène de la réussite. Ce n’est pas le destin qui vous mène quelque part mais vous. C’est vous qui choisissez votre propre destinée.

Si vous réussissez ce n’est pas grâce à votre bonne étoile. C’est parce que vous vous êtes donné les moyens de réussir. Vous avez tout fait pour atteindre votre objectif. Si vous regardez le succès de Steve Jobbs, que vous dites-vous ?

Le succès lui est tombé dessus ? Non, il a travaillé pour. Il a fait en sorte que son entreprise fonctionne, n’a pas écouté ses peurs ou ses blocages. Il a suivi ce qu’il voulait faire et ça a marché. Et si ça n’avait pas marché ? Il aurait recommencé jusqu’à ce que ça marche.

Être responsable de sa vie      

Si vous vous créez des opportunités, vous êtes le maître de votre vie. En effet, vous devenez responsable et vous ne laissez plus votre vie à la main de je ne sais quelle force surhumaine. C’est bien ce que je vous invite à faire : devenir le maître de votre vie.

Devenez enfin responsable de votre existence, ne laissez plus la chance au hasard. C’est à vous d’être responsable et d’assumer vos actes et leurs conséquences.

Se créer des expériences    

Une raison pour lesquelles il est important de se créer des opportunités et de vivre des expériences, des aventures. Sans opportunité, pas de risque de quoi que ce soit. Pas de risque de changer de vie, pas de risque de sortir de chez vous. Bref, vous vous créez une vie monotone.

N’est-ce pas plus intéressant de vivre des aventures, de partir à la découverte de vous-même ? Vous préférez rester chez vous toute l’année ou partir en vacances plusieurs fois dans l’année ? On est d’accord. Le fait de vous créer des opportunités ou invite à l’expérience. Vous tentez, vous innovez.

Que ça fonctionne ou non, vous aurez vécu une expérience. Est-ce le plus important que ça marche ? Non, le plus important c’est le chemin, l’aventure que l’on se crée. Si je n’avais pas osé postuler dans un métier inconnu, qu’est-ce que je serai devenu ?

Je serai resté dans ma Gaume profonde au milieu des vaches à parcourir des cinquantaines de kilomètres par jour pour un salaire correcte sans jamais voir la montagne, la mer,… Sans jamais découvrir les expressions des différentes régions de France.

Atteindre des objectifs au-delà de ce qu’on espérait       

En devenant conseillère, je n’aurai jamais pensé atteindre un objectif comme celui-ci : créer ma propre formation de formateur. J’ai bougé en espérant trouver un métier intéressant et j’ai trouvé ma passion : la formation.

Même si c’est mon métier aujourd’hui, à l’époque, je ne pensais pas aller aussi loin. J’ai postulé pour l’offre de formatrice en sachant que je devais le faire, que c’était la bonne décision. Encore une fois, j’ai osé.

Cela m’a permis d’apprendre ce métier fabuleux et d’aller au bout de ce que je voulais. J’ai atteint un objectif, un rêve que j’avais dans la tête et que je ne pensais même pas réalisable. Je voulais être formatrice dans une entreprise. Je suis formatrice de ma propre académie.

Se créer sa chance         

Se créer des opportunités vous permet, également, de vous créer votre propre chance. Je ne laisse pas la main au destin, je ne laisse pas le loisir à un recruteur de me contacter, je l’appelle, moi. Combien ont laissé leur employeur les contacter ?

Vous attendez patiemment que l’on vous rappelle pour ce poste qui vous plaît tant. Vous croisez les doigts, vous espérez, vous priez les dieux pour que ça marche. Pourquoi ? Pourquoi ne contactez-nous pas directement votre employeur ? Quelle raison vous pousse à attendre ?

Créez-vous votre propre chance, allez-y franco, au culot. Qu’est-ce que vous risquez ? Rien de grave. Vous risquez de devenir novateur.

Se prouver que l’on peut y arriver     

En se lançant des défis, on se prouve que l’on peut y arriver et surtout on change de vie. On provoque le changement par le culot. L’intérêt de bouger vous fait prendre conscience que tout est possible.

Vous vous prouvez que vous êtes capable d’être le maître du jeu, vous pouvez y arriver. Cela vous permet de prendre confiance en vous. Essayez de vous convaincre qu’il n’y a pas de force au-dessus de vous. Il n’y a personne qui décide de votre vie à votre place.

C’est vous qui décidez.

Oser sortir de sa zone de confort

La dernière raison qui vous pousse à vous créer des opportunités est le fait de sortir de sa zone de confort. C’est une obligation. Vous voulez changer de vie ? Vous allez devoir sortir de ce petit confort qui n’en est plus un.

C’est perturbant, déstabilisant mais vous allez en redemander. Sortir de son cocon veut dire que vous allez vers l’inconnu. Vous sortez dehors. Avez-vous envie de rester toute votre vie dans la même pièce ? Non, alors sortez dehors.

Bousculez-vous ! Sortez des sentiers battus. C’est en osant que vous allez vous créer vos opportunités.

Comment provoquer le destin

  • Se convaincre
  • Visualiser
  • Se lancer
  • Simplifiez-vous la vie

Se convaincre

La première des choses à faire est de vous convaincre que vous pouvez y arriver. Alors redressez-vous, grandissez-vous et dites-vous que vous pouvez parce que vous en avez les capacités. N’écoutez pas ceux qui vous rabaissent, vous pouvez le faire.

Vous avez en vous le pouvoir de passer à l’action alors faites-le.

Vous savez, j’ai été à un séminaire d’Olivier Seban, expert immobilier. Je me suis dit que je n’oserai jamais lui parler pour un millier de raisons. Pourtant, j’avais besoin de ces conseils alors je me suis dit “allez j’y vais, qu’est-ce que je risque ?”

Je lui ai parlé de ma situation, il m’a écouté et m’a conseillé. À partir de ce moment, je me suis dit que les « célébrités » que l’on voit, que tous ceux qui ont réussi sont comme moi : des êtres humains. D’ailleurs, il l’a dit dans son séminaire : “je vais vous présenter des personnes ordinaires qui font des choses extraordinaires”.

J’aimerai que vous gardiez cette phrase en tête.

Visualiser        

Ensuite, vous allez visualiser. C’est-à-dire que vous allez voir votre réussite. Vivez-la. Comment êtes-vous ? Qui devez-vous devenir pour être celui que vous voyez ? Vous allez maintenant vous retourner.

Par quoi êtes-vous passé ? Quelles sont toutes les actions qui vous ont conduit à ce résultat ? Toutes ces actions vont devenir des objectifs à atteindre. À vous de tout mettre en œuvre pour que cela se concrétise.

L’important n’est pas comment mais quoi. Qu’est-ce que vous voulez ? Je vais vous donner un exemple concret. Sam a voulu créer un site,  celui sur lequel vous êtes aujourd’hui. Il a demandé à un ami qui est développeur professionnel. Il lui a dit qu’il y en avait pour au moins 10000 euros.

Impossible à financer… Qu’est-ce qu’il a fait ? Il l’a construit lui-même ! Sachant ce qu’il voulait faire et il s’est accroché à cette simple idée. Il ne savait pas comment mais il savait qu’il allait y arriver. Il l’a fait en débutant de zéro.

Se lancer        

Pour se créer ses propres opportunités, il faut se lancer. Ce qui équivaut à se jeter à l’eau. C’est difficile de rentrer dans l’eau. Est-ce que je mets 30 minutes à rentrer dedans en douceur en me disant à chaque minute que l’eau est glacée ou est-ce que je saute dedans d’un coup ?

Le plus important n’est pas comment vous allez rentrer dans l’eau mais de vous lancer. Peu importe la méthode, osez ! Vous verrez après. Il sera toujours temps de corriger l’erreur. La correction vous fait peur ? Non, vous allez trouver une autre solution et c’est tout.    

Simplifiez-vous la vie

Ne cherchez plus à vous compliquer la vie avec des problèmes que vous n’avez pas. J’ai été la championne pour me morfondre sur un problème que je risquais d’avoir. Je cherchais pendant des heures des solutions à des problèmes qui potentiellement pouvaient arriver.

Quelle perte de temps et d’énergie. Simplifiez-vous la vie et gérez les problèmes que vous avez, pas les futurs que vous aurez peut-être. Ne tentez pas de régler les problèmes des autres non plus. À moins qu’ils ne fassent appel à vous.

Mon dernier conseil

La dernière chose que je souhaite vous dire est de soigner votre apparence. Soignez votre corps et votre esprit. Vous devez être à l’aise dans vos baskets. Si vous ressemblez à quelqu’un d’autre, ça ne fonctionnera pas.

Vous devez être vous-même, tel que vous êtes et pas tel que les autres veulent que vous soyez. C’est en étant vous-même que vous allez vous sentir bien. Vous pourrez avoir confiance en vous parce que vous êtes honnête avec vous-même, vous ne vous mentez pas.      

C’est en étant fier de vous que vous pourrez oser bouger. Commencer par être bien avec vous-même et le reste suivra.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les clefs pour vous créer des opportunités. Osez, créez-vous votre propre emploi, soyez tel que vous êtes. Ne laissez plus la société ou vos croyances vous empêcher de faire ce que vous voulez réellement.

C’est simple alors levez-vous et créez votre propre chance. Vous en avez la capacité.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.