L’immense majorité des personnes qui ont réussi que ce soit leurs objectifs personnels ou professionnels ont des mentors qui leur ont permis d’atteindre ces objectifs. Mais comment trouver un mentor ? À quoi ça sert au juste et comment vous aussi vous pouvez en trouver un ? Ce sont à ces questions que nous allons répondre aujourd’hui !

Pourquoi trouver un mentor ?

  • C’est quoi un mentor ?
  • Que fait un mentor ?
  • Pourquoi chercher un mentor ?
  • Peut-on avoir plusieurs mentors ?
  • Mentor ou Coach ?

C’est quoi un mentor ?

Un mentor c’est une personne qui va vous conseiller, vous accompagner, vous guider dans l’accomplissement de vos objectifs et de votre vision.

Cette personne a atteint exactement l’objectif que vous voulez atteindre. Par exemple, si je voulais devenir pilote de rallye, j’essaierais d’avoir Sébastien Loeb comme mentor.

Il y a deux grands types de mentors. Tout d’abord, il y a les mentors que vous pouvez rencontrer. Ils peuvent vous soutenir, vous conseiller en face à face et vous accompagner à interval régulier. Par exemple, si vous faites du Karaté et voulez devenir champion de la discipline, votre mentor sera probablement votre Sensei.

Puis il y a les mentors plus distants. Ils peuvent habiter à l’étranger par exemple. Mais vous devez pouvoir établir le contact avec ces personnes que ce soit grâce à internet ou par téléphone. Il ne s’agit pas simplement de personnes qui vous inspirent, il s’agit de personnes qui peuvent vraiment vous répondre personnellement.

Que fait un mentor ?

Sa mission première est de vous inspirer, vous motiver et vous poussez à sortir de votre zone de confort. Il est comme un grand frère qui vous invite à l’aventure. Il est un phare qui vous permet de croire en vous et en vos capacités.

Un bon mentor vous permettra de comprendre précisément le système qu’il a utilisé pour atteindre son objectif. Grâce à lui vous pourrez créer un plan d’action précis qui vous permettra d’avancer plus rapidement et d’atteindre de meilleurs résultats.

Son accompagnement peut se faire lors de rencontres, coups de téléphone, réunion en direct sur internet, etc.

Mais avant de passer à l’aspect technique, voyons déjà…

Pourquoi chercher un mentor ?

Pour vous expliquer pourquoi vous devez chercher un mentor, je vais vous expliquer ce qui arrive aux gens qui n’en ont pas : Il ne leur arrive rien.

Sans mentor, votre joli rêve a de très très grandes chances de finir sa vie au fond de votre cerveau sans que vous n’ayez jamais réussi à vous mettre sur le chemin de sa réalisation. Pourquoi ça ? Tout simplement parce que personne ne vous aura prouvé que c’était possible. Que votre idée était effectivement réalisable. Qu’un autre être humain, tout comme vous, a réussi à aller au bout de cette idée. Personne ne vous aura montré comment faire.

Si vous n’avez pas ce soutien psychologique, alors votre cerveau n’aura absolument aucun mal à vous enfermer dans votre zone de confort et à vous convaincre que votre belle idée est irréalisable pour quelqu’un comme vous.

L’intérêt d’avoir un mentor, c’est qu’il vous prouve que n’importe quel humain normalement constitué peut réussir à atteindre ses objectifs s’il suit une suite d’étapes définies qui ont fait leurs preuves.

Peut-on avoir plusieurs mentors ?

Oui, c’est même ce que je vous conseille. Personnellement j’en ai 2.

Le premier, Francis Gendron, me permet de toujours aller plus loin dans mon propre bien-être et dans mon envie d’offrir toujours plus aux autres. Il est ce que j’appelle mon « mentor de lumière ». Sa vision du monde inspirante me donne envie de faire toujours plus pour les autres.

Jordan Belfort quant à lui, me permet de doper ma confiance en moi et de pousser encore plus haut mes attentes et mes objectifs. Grâce à lui je rêve plus grand, je fais plus grand, et surtout je mets 2 fois plus d’énergie dans mes projets que ce que j’aurais cru possible avant de le connaître. C’est mon « mentor d’excellence ».

S’il est tout à fait possible d’avoir plusieurs mentors pour différents aspects de votre vie, attention à ne pas vous surcharger d’informations ! Vous ne pouvez pas tout faire à la fois, alors soyez méthodique et organisé dans vos avancées et votre réflexion.

Mentor ou Coach ?

On a souvent tendance à confondre un peu les deux termes. Et tout le monde y va de sa définition personnelle pour faire la différence entre ces deux mots. Pour que l’on soit sûr de parler le même langage, voilà mon point de vue sur la question.

Un mentor n’est pas nécessairement un professionnel de l’accompagnement comme l’est un coach. Il est tout simplement une personne qui prend plaisir à partager son savoir sur un domaine spécifique pour que vous puissiez atteindre vos objectifs. Il va vous donner des conseils, des points de vue, des étapes à respecter.

La relation avec votre mentor est un peu la même qu’on peut avoir avec un ami ou un membre de la famille bienveillant.

Un coach est un professionnel de l’accompagnement. Mais son rôle n’est en aucun cas de vous donner des réponses précises. Le coach est là pour vous guider dans votre réflexion, ouvrir des pistes, vous amener à revoir votre stratégie. Il ne vous dira pas ce que vous devez faire mais vous apprendra à apprendre comment trouver comment faire tout seul. Il vous donne aussi des objectifs à respecter et suit votre évolution.

La relation avec un coach s’apparente plus à celle qu’on aurait avec un chef. Son rôle n’est pas de vous dire comment faire votre boulot, c’est de vous pousser à le faire tout simplement.

Comment trouver un bon mentor ?

  • Il doit avoir accompli ce que vous voulez vous-même accomplir
  • Ses valeurs devraient être alignées avec les vôtres
  • Pouvoir profiter de ses conseils
  • Il doit être honnête avec vous
  • Évitez les vendeurs de rêve

Il a accompli ce que vous voulez accomplir

Vous voulez devenir danseuse étoile ? Votre mentor doit être danseur étoile. Vous voulez devenir trader, votre mentor doit être un maître de la profession.

Mais comment trouver un mentor dans le domaine que je recherche ? Internet. Utilisez Google pour rechercher le nom de ceux qui ont accompli de grandes choses dans le domaine souhaité ou bien, si vous recherchez un mentor pour le domaine professionnel, faites un tour d’horizon sur LinkedIn.

Privilégiez des personnes qui se situent dans votre zone géographique, ce sera plus facile pour vous d’aller à leur rencontre pour amorcer le dialogue.

Bien entendu, s’il habite à l’autre bout du monde, vous devrez passer par la case e-mail pour établir un premier contact. Mais contrairement à ce que vous pourriez croire, il n’est pas si difficile que ça de rentrer en contact avec un futur mentor par e-mail. C’est même parfois plus simple que d’essayer de rencontrer un mentor de sa région !

Dans le prochain article, je vous expliquerai la technique que j’utilise personnellement pour entrer en contact avec des personnes que je pensais intouchables.

Ses valeurs devraient être alignées sur les vôtres

Il est possible que votre mentor ait accompli exactement ce que vous voulez, mais que ses valeurs soient en désaccord avec les vôtres. Son sens de l’éthique peut aller contre vos convictions par exemple. Que faire dans ce cas ?

Vous avez le choix. Soit vous faites avec ce « désagrément » et profitez quand même de son expérience pour apprendre tout ce que vous pouvez en faisant très attention de ne pas vous-même perdre votre sens de l’éthique. Soit vous pouvez choisir qu’il n’est pas la personne qu’il vous faut et partir à la recherche d’une autre personne.

Je ne pense pas qu’une solution soit meilleure que l’autre. C’est à vous de trancher et de savoir si vous êtes suffisamment fort pour ne pas vous laisser glisser loin de vos convictions.

Pouvoir profiter de ses conseils

Ça peut vous sembler évident, mais un mentor doit accepter de vous donner les informations qui vous seront utiles ! Il doit vous expliquer les rouages de la mécanique de son système et vous montrer comment faire de même.

Un mentor qui se contenterait de vous montrer des résultats sans vous montrer comment les obtenir ne rentre alors pas dans la case mentor, mais dans la case des personnages inspirants. Vous pouvez admirer sa réussite, mais vous ne tirerez pas de la relation toutes les clefs nécessaires à votre réussite.

Il doit être honnête avec vous

Un bon mentor va vous dire les choses telles qu’elles sont. Il vous apprendra ce que vous devez savoir pour gagner, mais il vous apprendra aussi ce qu’il faut faire pour ne pas perdre. Ce qui n’a rien à voir.

Il doit être à 100 % clair sur ses échecs. Il doit vous expliquer ce qu’il s’est passé, pourquoi ça s’est produit et quelles ont été les conséquences de ses erreurs. Si un mentor ne vous parle que de ses succès, il vous cache quelque chose. À votre place je m’en méfierais.

Les échecs sont part intégrante du succès. Ceux qui vous disent que l’échec n’existe pas, qu’ils ne l’ont pas connu vous mentent, au moins par omission. Oui vous devrez faire face à l’échec ! Si votre mentor ne vous y prépare pas, alors il ne remplit pas son rôle. Vous devez d’abord échouer pour pouvoir gagner.

Évitez les vendeurs de rêve

Internet est un outil fantastique, on y trouve tout. Oui tout. Dont beaucoup de n’importe quoi. Et il y a une catégorie très représentée, ce sont les vendeurs de rêve.

Ces personnes vont vous faire miroiter monts et merveilles. « Devenez rentier en 30 jours », « perdez 10 kg en 1 mois sans se priver ». Tout ça, ce sont des slogans que j’ai vraiment vus sur Internet. Et ce qui est dommage, c’est que des gens y croient.

Ceux qui promettent ce genre de choses n’ont, pour la plupart, aucune expérience de ce qu’ils enseignent. Ils surfent sur les effets de mode pour trouver de crédules clients, prêts à payer des sommes folles pour obtenir des résultats.

Mais la vérité, c’est que vous ne deviendrez pas rentier en 30 jours, ce n’est pas comme ça que ça marche. Vous ne perdrez pas 10 kg en 1 mois sans faire de concessions drastiques. Vous ne changerez pas de vie sans passer par une phase de chaos, de doutes, et d’efforts intenses.

Ceux qui vous promettent ça n’ont pas vécu leurs promesses. Ils sont comme ces banquiers qui vous proposent de « super placements », mais qui n’ont eux-mêmes jamais investi un centime.

Comment profiter au maximum de son expérience ?

  • Soyez ouvert !
  • Une relation à long terme
  • Testez au moins 3 mois votre mentor
  • Analysez vos résultats et ajustez

Soyez ouvert !

Votre mentor a accompli ce que vous voulez accomplir. Il sait ce que vous ne savez pas. Vous devez donc rester ouvert à tout ce qu’il vous explique et appliquer ses conseils. C’est vous qui avez un problème, il a les solutions.

Vous devez être prêt à entendre des choses parfois pas très agréables sur vos erreurs passées. Apprenez à reconnaître ces erreurs et à accepter les suggestions. Si vous n’en faites qu’à votre tête et ne mettez pas en application les conseils de votre mentor, tout ceci ne servira à rien, et il y a de fortes chances pour que le mentor en ait assez d’essayer de vous aider.

Faire des erreurs n’a rien de grave. La catastrophe serait de n’en tirer aucun apprentissage.

Une relation à long terme

Trouver un mentor, c’est chercher une relation basée sur la confiance et le respect à long terme. Les changements que vous allez apporter à votre vie ne vont pas se faire en 1 jour, et vous allez devoir passer à l’action sur le long terme pour obtenir les résultats espérés.

Si vous prenez soin de la relation, votre mentor vous accompagnera tout au long du chemin, peu importe le temps que cela prendra.

Testez au moins 3 mois votre mentor

Comment savoir si un mentor est le bon ? La réponse est simple : essayer.

Suivez ses conseils, et seulement ses conseils pendant 3 mois. Si au bout de ces 3 mois vous avez l’impression que vous n’êtes pas du tout sur les bons rails pour atteindre votre objectif, alors vous pourrez chercher quelqu’un d’autre.

Mais n’abandonnez pas avant 3 mois ! Quel que soit votre objectif, il y a peu de chances pour que les premiers résultats soient visibles avant 3 mois. Apprenez donc à persévérer et à faire confiance à votre mentor pendant au moins 3 mois avant de vous chercher à vous repositionner.

Analysez vos résultats et ajustez

Une fois que vous avez passé la période d’essai de 3 mois, vous devrez analyser vos résultats. Est-ce que vous êtes sur la bonne voie ? Qu’est-ce qui peut encore être amélioré ? Comment optimiser encore mes actions et mon temps pour accomplir plus ?

Faites le point avec votre mentor. Vous devez être dans une logique d’amélioration perpétuelle. C’est de cette façon que vous atteindrez les plus grands et beaux objectifs de votre vie, bien plus rapidement que ce que vous auriez pu imaginer !

J’ai un petit exercice pour vous

Avez-vous déjà une idée de qui pourrait être votre mentor ? Si oui, inscrivez son nom en commentaires en expliquant pourquoi vous aimeriez profiter de l’expérience de cette personne.

Si vous n’avez pas d’idée, dites-moi quel aspect de votre vie vous aimeriez faire évoluer, et quels projets vous voulez mettre en place, je vous aiderais à trouver la personne qu’il vous faut 🙂 !

Samuel Longin

Leave a Reply

Your email address will not be published.