Parfois se changer les idées est un vrai casse tête. Vous connaissez ces moments de la journée pendant lesquels vous apprenez une mauvaise nouvelle. Ce peut être quelque chose qui va modifier votre travail comme un nouveau logiciel, une nouvelle procédure ou un nouveau collègue.

Ce peut-être une nouvelle sur un évènement exceptionnel comme la réception d’un colis qui n’arrive pas au moment où vous l’espériez ou encore un matériel à changer comme un ordinateur qui ne fonctionne plus, une ampoule grillée,…

Une mauvaise nouvelle peut être vécu comme minime ou comme la fin du monde. Tout dépend votre ressenti et l’espoir que vous aviez mis dans cette nouvelle. Imaginez que vous attendez un colis pour la veille de votre anniversaire.

Vous recevez un e-mail vous informant que ce colis n’arrivera que 2 semaines après votre anniversaire. Vous le vivez comment ? Mal ? Eh oui car vous aviez l’espoir que votre cadeau arrive à temps et pas au moment où il n’est plus nécessaire de recevoir quoi que ce soit. Après l’heure, ce n’est plus l’heure !

Que se passe-t-il après l’annonce de cette information ? Vous ne pensez qu’à ça ! Votre journée tourne autour de cette nouvelle et impossible de faire autrement. Vous aimeriez bien penser à autre chose mais c’est impossible.

Je vais vous expliquer comment faire pour vivre avec une mauvaise nouvelle.

Pourquoi se changer les idées

  • ne pas se gâcher la journée
  • éviter de ruminer pour rien
  • empêcher la déprime de prendre le dessus

Ne pas se gâcher la journée

Se changer les idées vous permet de ne plus penser à cette nouvelle et donc d’avoir une bonne journée. On l’a tous fait, une mauvaise nouvelle et la journée est foutue. Qui plus est, on va rechercher tous les éléments qui peuvent enlaidir notre journée.

Va-t-on prêté attention aux bonnes nouvelles ? Non,bien sûr. On préfère voir le négatif. L’être humain fonctionne de cette façon, il va toujours voir le côté négatif avant le côté positif. C’est un travail de tous les instants que de conserver sa bonne humeur.

Je me souviens avoir passé des journées entières à retourner un problème dans tous les sens. Puis, je me disais : laisse tomber, ça ne sert à rien ! Je tentais de faire autre chose, d’avancer mais impossible.

Je ne voyais que ce problème et tant qu’il n’était pas résolu je recherchais les solutions possibles. Puis, je me suis rendu compte que je cherchais pas une solution mais je n’acceptais pas mon problème. Je ne voyais pas pourquoi cette situation m’arrivait à moi.

Qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour que ça me tombe dessus ? Rien. Il est inutile de se miner sur le pourquoi ça nous arrive. Il vaut mieux prendre le taureau par les cornes et chercher comment résoudre l’énigme.

Éviter de ruminer pour rien

Le fait d’accepter son sort permet d’éviter de ruminer pour rien. Vous évitez de vous demander pourquoi cela vous arrive à vous et pas à votre voisin. Cela vous évite de jalouser les autres à qui tout réussi selon vous.

A votre avis, votre voisin est-il plus heureux que vous ? Est-ce que vous le voyez comme une personne qui a un super emploi bien payé avec un conjoint et des enfants bien mieux élevés que les vôtres ? Pour couronner le tout, sa maison est plus grande que la vôtre ?

Et si c’était seulement votre point de vue ? Et si, selon votre voisin, c’était vous le plus heureux, le plus aimé, le mieux payé,… ? Éviter de ruminer pour rien. Cela ne vous apporte pas grand chose à part de la jalousie envers les autres.

Oui, vous avez appris une mauvaise nouvelle mais est-ce la fin du monde pour autant ? Je n’ai pas de meilleur exemple que celui-ci : Que répond Elon Musk lorsqu’on lui dit que la terre est mise en péril ? Il répond qu’il va coloniser Mars.

Cela peut vous faire sourire. Et pourtant, si pour vous ce problème vu comme catastrophique et sans solution, Elon Musk ne voit plus le problème, il travaille déjà sur comment rendre possible son projet.

Empêcher la déprime de prendre le dessus

Si vous laissez votre mauvaise nouvelle gouverner votre journée vous pouvez être certain de vous couchez épuisé, vidé et avec cette impression d’avoir eu une journée inutile.

Je vous invite donc à mettre en application mes conseils afin de ne plus déprimer pour une seule nouvelle. Apprenez à vivre avec, à faire avec et surtout soyez déjà dans la solution plutôt que de stagner dans la zone du problème.

C’est bien ce qui nous fait défaut, rester dans les eaux troubles du problème, sans chercher de solution. Ainsi, nous ne voyons pas de lumière et on a cette impression que l’on en sortira jamais.

Je vais vous raconter une petite histoire : il y a quelques semaines, j’attendais un colis important : un livre rare qui faisait office de cadeau de Noël et d’anniversaire. Nous étions plusieurs à offrir ce cadeau.

Malheureusement, ce colis est arrivé avec un mois de retard. Comment annoncer à la personne qu’elle n’aura ni cadeau d’anniversaire ni cadeau de Noël et que les autres n’ont rien d’autre à offrir puisqu’on l’offre ensemble… Tendu n’est-ce pas ?

J’ai tout simplement prévenu la personne qu’elle n’aura pas de surprise tout de suite mais qu’il fallait un peu de patience. J’avais un peu peur de sa réaction. Elle l’a très bien pris et se doutait de ce qui allait arriver.

Par contre, tous ceux qui participaient ont vu la fin du monde se profiler à l’horizon : “mais comment va-t-on faire ?”, “tu te rends compte ?”, “on n’a rien pour lui !” Je ne comprenais pas ces réactions démesurées.

Au final, tout s’est bien terminé. Une fête ne se résume pas à un cadeau mais être en famille, entre amis, partager des bons moments ensemble.

6 étapes pour passer une bonne journée

  • prendre le temps
  • souffler et relativiser
  • changer de point de vue
  • utiliser la pensée inversée
  • ne plus y penser
  • se rappeler des objectifs

Prendre le temps

La première étape est de prendre le temps de digérer la nouvelle. Vous venez de l’apprendre ? Arrêtez ce que vous êtes en train de faire et concentrez-vous sur celle-ci.

Prenez toutes les informations de cette nouvelle : qu’est-ce qui en découle ? Qu’est-ce que ça veut dire? Quel est l’impact ? Que va-t-il se passer ? Si je reprends l’exemple de mon colis : qu’est-ce qui en découle ? Une fête sans cadeau.

Vous n’avez pas le choix que d’ACCEPTER ces informations. La mauvaise nouvelle est là et il est inutile de s’en remettre aux autres, une force surpuissante ou à votre passé.

Acceptez cette nouvelle une fois vos émotions passées.

Souffler et relativiser

La deuxième étape est de souffler. Vos émotions ont parlé, vous pouvez désormais souffler un bon coup. Rappelez-vous que vous êtes fort, puissant, rien ne peut vous atteindre et surtout pas une seule mauvaise nouvelle.

Rappelez-vous que vous pouvez soulever des montagnes et vous allez le faire ! Relativisez ! Quel est l’impact de cette nouvelle sur votre vie finalement ?

Imaginez que vous perdez votre emploi. Est-ce si grave ? Non, parce que vous allez pouvoir profiter de ce nouveau temps pour mettre en place vos projets. Vous allez laisser place à la nouveauté.

Oui, aujourd’hui, c’est une triste nouvelle mais demain vous le voyez comment ? Ne laissez plus une seule information démolir votre vie.

Changer de point de vue

La troisième étape est de changer de point de vue. C’est-à-dire que vous allez imaginer que cette nouvelle a été annoncée à une autre personne, votre meilleur ami par exemple.

Et si c’était mon meilleur ami qui m’apprenait cette nouvelle, comme est-ce que je réagis ? Qu’est-ce que je lui dit. Je suis persuadé que vous allez le rassurer, trouver quelque chose de positif dans cette situation.

Et vous avez bien raison, il y a toujours quelque chose de positif dans toute nouvelle. Essayez de toujours vous rappeler ceci.

Dans toute nouvelle, il y a toujours du positif

Tentez de trouver au moins une information positive dans votre nouvelle. Et, posez-vous cette question : que va m’apporter cette nouvelle ? Je reviens à mon exemple de perte d’emploi. Qu’y a-t-il de positif face à la perte d’un emploi ?

Au premier abord, vous allez me dire : “Rien !”. Prenez le temps de trouver au moins une seule chose positive. Je vous aide un peu avec quelques idées :

  • temps consacré pour se former à un métier qui convient mieux
  • création d’une entreprise que l’on a toujours voulu monter
  • temps pour se poser et mettre de l’ordre dans ses idées
  • investissement en immobilier
  • création d’un blog avec partage d’articles dédiés à la diététique
  • recherche à plein temps d’un nouvel emploi
  • temps consacré au bénévolat
  • prise de conscience pour réaliser un bilan

Utiliser la pensée inversée

La quatrième étape est une excellente méthode est la pensée inversée. Cette technique vous permet de trouver des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé. Vous inversez le processus et vous trouvez réponse à vos questions.

Je vais vous rappeler les étapes de cette technique si vous n’avez pas encore lu l’article sur ce sujet.

1trouvez votre thème : quelle est la question à laquelle vous n’arrivez pas à trouver de réponse
2décomposez votre question
3définissez le résultat que vous souhaitez
4cherchez comment obtenir l’échec
5inversez votre réponse : votre solution est là
6conseil : soyez honnête avec vous-même

Voici un exemple pour donner du sens à cette méthode.

  1. Comment réussir une tarte à la pomme ?
  2. Quelle est la recette et comment cuire le gâteau pour qu’il soit bon et beau ?
  3. Le résultat souhaité est une belle et bonne tarte.
  4. Je peux rater la préparation en ne respectant pas les ingrédients requis ou la quantité demandée. Je peux rater la cuisson en modifiant le temps et la température indiqués sur la recette.
  5. J’inverse mes réponses : je dois respecter la quantité des ingrédients comme indiqué sur la recette ainsi que le temps et la température de cuisson.

Ne plus y penser

La cinquième étape est de ne plus y penser. Vous avez pris le temps pour réfléchir à cette nouvelle. Laissé vos émotions passer et vous avez réfléchi à toutes les données que contenaient cette nouvelle. Vous avez utilisé différentes techniques pour trouver des solutions et être positif.

Désormais, vous devez passer à autre chose. Cette nouvelle ne doit plus vous affecter parce que vous avez trouvé une solution voire plusieurs. Si cette pensée revient en permanence c’est que vous n’avez pas suffisamment pris le temps de la réflexion.

Si elle revient, rappelez-vous des solutions prises et des actions que vous avez réalisées. Vous avez agi, vous pouvez avancer et penser à autre chose.

Se rappeler des objectifs

La dernière étape pour ne pas se laisser submerger par une seule information est de se souvenir des objectifs que l’on s’est fixé. C’est-à-dire, de se recentrer sur ce qui vaut vraiment la peine.

Vous avez pris des bonnes résolutions pour cette année et elles valent plus le coup qu’une mauvaise nouvelle. Rappelez-vous que vous avez mis en place des actions concrètes pour avancer cette année.

Dès qu’une ombre se dresse sur votre tableau, souvenez-vous de tout ce que vous êtes en train d’accomplir pour réaliser vos objectifs.

Ma meilleure astuce

Ma dernière et meilleure astuce consiste à minimiser la nouvelle et c’est ainsi que lorsque mon conjoint m’a dit “tu peux refaire les deux derniers jours de tournage”, je lui ai répondu “super, on y va, je suis prête”

Il a été déstabilisé par cette réaction. Voilà comment j’agis : il n’y a pas de mauvaise nouvelle, il n’y a que des nouvelles. Je n’entends pas le mot problème mais le mot solution.

Tournez un problème comme si c’était un jeu de société, il y a un énigme à résoudre et vous êtes le détective le plus réputé, le seul capable de trouver le mystère.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les étapes pour entendre une mauvaise nouvelle, l’appréhender, l’accepter et avancer sans qu’elle perturbe votre journée et tous les objectifs que vous vous êtes fixés.

Plus aucune nouvelle ne saura vous faire retirer votre sourire. Vous êtes fort, enthousiaste et vous voyez la vie comme un cadeau et plus comme un fardeau. Profitez de la vie, de votre vie et créez-vous une vie sur mesure.

Florence Pauly

Leave a Reply

Your email address will not be published.